•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des camionneurs veulent en finir avec les décès sur la route

Des conducteurs de poids lourds réunis à la halte routière à Yamachiche pour une activité de sensibilisation.
Des conducteurs de poids lourds réunis à la halte routière à Yamachiche pour une activité de sensibilisation. Photo: Radio-Canada / Anne-Andrée Daneau
Radio-Canada

Plusieurs centaines de camionneurs de partout au Québec se sont rassemblés à Yamachiche samedi pour rendre hommage aux conducteurs de poids lourds qui ont perdu la vie sur la route.

Depuis 2010, une cinquantaine d'entre eux sont morts au volant selon l'organisateur, Patrick Forgues.

Il a rappelé qu'être camionneur est parmi les métiers les plus dangereux et qu'il faut conduire de manière sécuritaire en présence d'un poids lourd.

Si vous [les automobilistes] ne voyez pas mes yeux dans le miroir de mon véhicule, c'est parce que je ne vous vois pas. C'est aussi simple que ça.

Patrick Forgues, organisateur du rassemblement
Le camionneur Patrick Forgues et sa conjointe Kareen Lapointe.Le camionneur Patrick Forgues et sa conjointe Kareen Lapointe. Photo : Radio-Canada / Anne-Andrée Daneau

« On a beaucoup de disparus qui passent dans l'ombre, dit-il. Je pense que c'est important de souligner ces personnes-là qui ont travaillé une grosse partie de leur vie à faire virer notre économie ».

Une vingtaine de familles endeuillées ont témoigné et ont observé une minute de silence.

Plusieurs familles endeuillées ont pris part au rassemblement à Yamachiche. Plusieurs familles endeuillées ont pris part au rassemblement à Yamachiche. Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

Avec cette activité de sensibilisation, Patrick Forgues souhaitait également attirer l'attention sur le syndrome de stress post-traumatique chez les camionneurs puisqu'ils sont souvent témoins ou impliqués dans des accidents de la route.

« Il y en a énormément, dit-il. On va aider un automobiliste qui a eu un accident, mais ça vient nous chercher, ça nous reste, on est des humains comme tout le monde. C'est difficile ».

Mauricie et Centre du Québec

Transports