•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté coréenne endeuillée après l'attaque au camion-bélier

Une femme porte une petite fille et elle tiennent toutes les deux des bougies électriques.

Des centaines de personnes se sont rassemblées lors d'une veillée vendredi soir.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La communauté coréenne de Toronto est en « état de choc » après la mort de trois de ses membres lundi, lorsqu'une fourgonnette a foncé sur des piétons dans l'une des rues les plus fréquentées de la ville.

« Ce qui est le plus douloureux, c'est de penser qu'ils sont venus au Canada pour un avenir meilleur et tout d'un coup cette tragédie se produit. En tant que parent, je ne peux qu'imaginer la douleur que les parents des victimes éprouvent », a déclaré le président de l'Association culturelle coréenne, Daniel Lee.

Une grande partie de la diaspora coréenne vit dans le quartier où l'attaque a eu lieu.

Une veillée à la chandelle a été organisée par l'Association vendredi soir pour rendre hommage à Sohe Chung, Chul Min (Eddie) Kang et Ji Hun Kim. Sohe Chung et Ji Hun Kim, toutes deux âgées de 22 ans, sont les plus jeunes victimes tuées dans l'attaque.

Des centaines de personnes se sont rassemblées à Mel Lastman Square situé le long du tronçon de la rue Yonge où la fourgonnette de location a fait des ravages.

Les participants à la veillée ont marché dans la rue au coucher du soleil puis se sont arrêtés à l'intersection près de l'endroit où Chul Min Kang a été frappé. Tout le monde tenait une bougie pour montrer sa solidarité avec les familles et les amis des victimes.

Nous devons aller de l'avant, nous devons accepter que l'attaque se soit produite. Nous aurions aimé que les choses se soient passées différemment, mais il n'y a aucun moyen de donner un sens à ce drame.

Une citation de : Daniel Lee, président de l'Association culturelle coréenne
Sohe Chung.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sohe Chung

Photo : Sohe Chung/LinkedIn

Sohe Chung, 22 ans, étudiait la biologie moléculaire à l'Université de Toronto, selon son profil LinkedIn. La jeune femme occupait aussi un emploi dans une boutique de luxe.

« C'était une belle personne, aimée de ses amis », a indiqué un membre de la famille Chung, qui a demandé de garder l'anonymat. « Elle avait de grands rêves et souhaitait faire avancer la société... C'était une personne très gentille », peut-on lire dans la déclaration transmise à CBC.

Chul Min (Eddie) Kang travaillait comme chef cuisinier. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chul Min (Eddie) Kang travaillait comme chef cuisinier.

Photo : Facebook

Chul Min (Eddie) Kang, 45 ans, était chef cuisinier au restaurant Copacabana, au centre-ville de Toronto. Dans les années 1990, il a étudié au Collège Mohawk de Hamilton.

Ji Hun Kim, 22 ans, était étudiante au Collège Seneca. Un ami de la famille a déclaré à CBC que la jeune femme était enfant unique. Ses parents se sont précipités à Toronto lorsqu'ils ont appris la mort de leur fille, mais ils étaient encore trop ébranlés par les événements pour assister à la veillée.

« Les mots ne peuvent pas décrire ce qu'ils traversent en ce moment, nous faisons tout ce que nous pouvons pour les soutenir », a déclaré Daniel Lee.

Une autre veillée à la chandelle doit avoir lieu dimanche à Mel Lastman Square pour toutes les victimes de l'attaque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !