•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entente pour faciliter l'immigration francophone

Une jeune famille d'immigrants au Canada.
L'application de l'entente devrait permettre d'augmenter l'immigration francophone. Photo: iStock

L'Ontario et le fédéral ont signé trois « annexes » à l'accord fédéral-provincial sur l'immigration. L'une d'entre elles porte sur le recrutement, la sélection et l'intégration des nouveaux arrivants francophones.

Elle devrait permettre d'augmenter le nombre d'immigrants et de réfugiés de langue française.

La ministre de l'Immigration de l'Ontario, Laura Albanese, souligne dans un communiqué que les nouveaux arrivants francophones « contribuent à diversifier le visage de l'Ontario en en faisant une destination mondiale plus attrayante ».

Une famille obtient la citoyenneté canadienne lors d'une cérémonie officielle. En 2016, les francophones représentaient entre 2 et 3 % des nouveaux arrivants en Ontario. Photo : La Presse canadienne

L'Ontario ne parvient pas à atteindre sa cible de 5 % d'immigrants francophones.

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario pense que l'entente est prometteuse. Elle se réjouit de la volonté des gouvernements d'implanter des services pour aider les réfugiés francophones à s'installer dans la province.

L'Accord Canada-Ontario sur l'immigration avait été signé en novembre. Les deux autres annexes portent sur les étudiants étrangers et le partenariat avec les municipalités.

Toronto

Nouveaux arrivants