•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enfants terrifiés par la bande-annonce d'un film d’horreur projetée par erreur avant Pierre Lapin

Deux images tirées des films «Hérédité» et «Pierre Lapin»: dans la première, on peut voir une femme horrifiée qui crie, tandis que, dans la seconde, on aperçoit Pierre Lapin, un sympathique lapin animé.
Les parents présents dans la salle n'ont pas apprécié le mélange des genres. Photo: Photo Courtoisie

Des familles australiennes qui profitaient d'un congé scolaire pour aller voir le film pour enfants Pierre Lapin ont eu toute une mauvaise surprise lorsque la bande-annonce d'un long métrage décrit comme étant « le film d'horreur le plus terrifiant depuis des lustres » a été projetée pendant les publicités.

Une femme de Perth, dans l’ouest du pays, a raconté son histoire au média local WAtoday. Selon elle, « au moins 40 enfants » étaient présents mercredi dans la salle lorsque les premières publicités ont été présentées avant le film principal.

« Il n’y avait aucune raison de s’inquiéter, jusqu’à ce que la bande-annonce du film Hereditary, un film que même moi je n’irais pas voir, ait été montrée », a affirmé la femme. Accompagnant les enfants de sa sœur, elle allait au cinéma pour voir Pierre Lapin, un film d’animation qui met en vedette de petits lapins espiègles.

C’était horrible, a-t-elle raconté. Très rapidement, on pouvait deviner que ce n’était pas un film pour enfants. Des parents criaient au projectionniste d’arrêter, en couvrant les yeux et les oreilles de leurs enfants.

Une spectatrice interrogée par « WAtoday »

Dans la bande-annonce en question, on peut notamment voir le cou d’un pigeon être sectionné avec des ciseaux, un jeune homme se frapper violemment la tête sur un bureau jusqu'à avoir le visage en sang, et un personnage brûler vif.

Certains parents ont fui la salle avec des enfants possiblement traumatisés. Un membre du personnel du cinéma a finalement évalué la situation, arrêté la projection de la terrifiante bande-annonce et offert ses excuses aux spectateurs, qui ont pu profiter du reste de la programmation sans incident.

Des billets de cinéma gratuits ont été offerts aux clients insatisfaits par l'entreprise propriétaire du cinéma, selon ce que rapporte WAtoday.

Avec les informations de The Guardian

Cinéma