•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Curling, c’est la fin

L'aréna Markin Macphail, vide, après la fin des matchs mercredi.

L'aréna Markin MacPhail, où est présenté la Coupe des champions, jusqu'à dimanche.

Photo : Radio-Canada / Patrick Henri

Radio-Canada

C'est dimanche que prendra fin offiellement la saison de curling 2017-2018. Pour plusieurs équipes, il s'agit non seulement de la fin de la saison, mais aussi de la fin d'une époque.

Un texte de Patrick Henri

Les amateurs de curling ont une dernière chance de voir à l’œuvre les équipes de curling qu’ils ont aimées depuis 4 ans.

Jusqu’à dimanche, la Coupe des champions, le dernier tournoi de la saison de curling, est présentée à l’aréna Markin MacPhail, au Parc olympique à Calgary.

Septième tournoi du Grand chelem Pinty’s, l’événement a une saveur bien spéciale pour plusieurs des 30 équipes qui y participent.

La fin de la saison marque la fin d’un cycle olympique et le début d’un nouveau. De nombreuses équipes ont annoncé qu’elles allaient se séparer ou apporter des changements afin d’avoir une meilleure chance de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2022.

C’est étrange de penser qu’il ne nous reste que quelques matchs ensemble, mais je suis heureuse que ce soit à la maison, devant nos amis.

Jocelyn Paterman, deuxième pierre, Équipe Carey

L’équipe de Chelsea Carey est une de celles qui a décidé de se séparer.

Jocelyn Paterman, deuxième pierre, quittera l’Alberta pour s’installer dans la région de Winnipeg. Elle sera la nouvelle deuxième de l’équipe de Jennifer Jones, en remplacement de Jill Officer, qui demeurera cinquième joueuse.

« C’est une décision importante, je dois tout laisser derrière moi, mais quand tu reçois une telle invitation, tu ne peux pas la refuser », a mentionné l'athlète de 24 ans.

Jocelyn Paterman

Chelsea Carey, qui a remporté le Tournoi des cœurs à Grande Prairie en 2016, a recruté certaines joueuses devenues « joueuses autonomes sans compensation ». La troisième Sarah Wilkes était à la recherche d’une nouvelle équipe à la suite de l’annonce de la retraite de Shannon Kleibrink. La première pierre Rachel Brown et la seconde Dana Ferguson étaient quant à elles libres après le départ de leur capitaine Val Sweeting.

Val Sweeting, la Manitobaine d’Edmonton

Val Sweeting, championne albertaine en 2010, 2014 et 2015 et finaliste en 2016 et en 2017, ne sera plus une menace pour les autres équipes de la province.

Celle qui a représenté l’Alberta trois fois au Tournoi des cœurs se joint à une équipe du Manitoba. Sweeting devient la troisième pierre de la nouvelle équipe de Kerri Einarson, une équipe composée de quatre anciennes capitaines.

Contrairement à Jocelyn Paterman, Sweeting ne déménagera pas au Manitoba.

J’ai un garçon de six ans et nous avons déménagé de Vegreville à Edmonton l’été dernier. C’est important d’avoir un peu de stabilité.

Val Sweeting

Curling Canada exige qu’au moins trois des membres d’une équipe résident dans la province qu’elle représente. Un de ces trois membres peut cependant résider à l’extérieur de la province de façon temporaire pour des études.

Val Sweeting

Comme Einarson, Shannon Birchard et Briane Meilleur sont toute au Manitoba, Sweeting peut rester en Alberta.

Marc Kennedy ne réalise pas encore

Le vice-capitaine de l’équipe de Kevin Koe, Marc Kennedy, dit qu’il ne réalise pas encore que la Coupe des champions est le dernier tournoi qu’il dispute en compagnie de Ben Hebert, Rick Laing et Koe.

Je suis quelqu’un d’émotif, mais habituellement les émotions me frappent à retardement.

Marc Kennedy, troisième pierre, Équipe Koe

Kennedy a décidé de prendre une pause du curling compétitif. L’athlète de 36 ans a joué toute la saison en dépit d’une blessure à la hanche. Il veut prendre le temps de bien guérir.

Il n’a pas annoncé sa retraite, mais admet qu’il pourrait décider de ne jamais revenir à la compétition.

Depuis plus de 15 ans, le curling a été la principale occupation du résident de Saint-Albert. Pour combler les nombreux temps libres qui s’ajouteront à son horaire et pour assurer un revenu à sa famille, il a suivi un cours afin de devenir agent immobilier.

Marc Kennedy

Kennedy a participé aux Jeux olympiques à deux reprises. Il a remporté l’or en 2010 à Vancouver en compagnie de Kevin Martin. En février, lui et ses coéquipiers ont terminé au quatrième rang à Pyeongchang.

Curling

Sports