•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Torontois continuent de venir nombreux se recueillir

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Sugar Sammy entame une tournée pancanadienne en s'arrêtant à Winnipeg.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le quartier North York reste marqué par la tragédie qui a fait 10 morts et 16 blessés, lundi, même si la vie semble tranquillement reprendre son cours rue Yonge.

« On ne peut pas s'empêcher d'imaginer la scène, de revivre cette journée », affirme Iliana Derragh, qui habite près des lieux du drame.

Dans un livre déposé près du mémorial, elle écrit quelques mots aux familles des victimes.

« C'est une façon de leur montrer que nous pensons à eux », dit-elle.

Deux livres sont mis à la disposition des gens leur permettant d'écrire des messages à l'attention des familles et des proches des victimes et aussi des services d'urgence qui sont intervenus. Une personne signe un des deux livres posés sur une table à côté du mémorial.  Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Deux livres sont mis à la disposition des gens leur permettant d'écrire des messages à l'attention des familles et des proches des victimes et aussi des services d'urgence qui sont intervenus.

Photo : Radio-Canada / Stéphany Laperrière

Des commençants du quartier rapportent que des gens viennent se recueillir jour et nuit au mémorial.

Malgré l'affluence, il y règne un certain silence. « C'est un peu comme un cimetière, constate Iliana Derragh, ça donne au quartier une ambiance différente. »

« Je pense que ça va prendre du temps avant que la vie ne reprenne son cours », dit pour sa part Ingrid Bailey, une Torontoise.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur l'attaque au camion-bélier
Des diplomates se recueillent devant le mémorial où les gens déposent des fleurs.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les membres du corps consulaire sont venus témoigner en groupe de leur solidarité avec les Torontois.

Photo : Radio-Canada / Sébastien St-François

Vendredi, des représentants de 27 nations sont venus déposer des gerbes de fleurs au mémorial, dont le consul général de France, Marc Trouyet.

« Je crois qu'on a voulu dire qu'on faisait partie de cette communauté et qu'on avait souffert avec elle et, d'abord et avant tout, pour présenter nos condoléances aux familles et à ceux qui ont perdu quelqu'un qu'ils aimaient », dit-il.

Amir Modaressi offre tous les jours des halvas à ceux qui passent près du mémorial. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Amir Modaressi offre tous les jours des halvas à ceux qui passent près du mémorial.

Photo : Radio-Canada / Stéphany Laperrière

On retrouve aussi près du mémorial de petits gestes symboliques, comme celui posé par Amir Modaressi, qui vient tous les jours offrir des pâtisseries faites par sa mère.

« C'est une façon d'apporter un peu de réconfort pour surmonter cette tragédie ensemble », dit-il.

Un grand rassemblement à la mémoire des victimes aura lieu dimanche soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !