•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Blizzard vers les Mondiaux junior de la NBA

Les joueuses du Blizzard du Séminaire Saint-François avant leur départ pour le Nouveau-Brunswick

Les joueuses du Blizzard du Séminaire Saint-François avant leur départ pour le Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

Radio-Canada

Une équipe de basketball féminin du Blizzard du Séminaire Saint-François tentera samedi de se qualifier pour le volet canadien du Championnat du monde de la NBA junior, au Nouveau-Brunswick.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Pour la première fois, le circuit professionnel de basketball offre la chance à des joueurs de 14 ans et moins de partout sur la planète de s’affronter pour un titre mondial.

Ce tournoi aura lieu à Orlando en août et il réunira 16 équipes, dont la moitié est américaine et les autres proviennent notamment du Canada.

Déjà championnes du Québec, les joueuses du SSF feront face samedi aux Capitals YMCA de Fredericton, dans la capitale néo-brunswickoise.

L’équipe gagnante de ce match sera qualifiée pour le tournoi canadien à Sainte-Catharines, en Ontario en juin, où cinq formations batailleront alors pour une participation au Championnat du monde en Floride.

« Pour nous, c’est un bonus, explique l’entraîneur David Levasseur. Ce n’était vraiment pas dans le plan de saison de faire ça. Les filles ont bien progressé. Elles sont motivées. »

On s’en va là pour jouer notre meilleur basket, et si on fait ça, on est capable de compétitionner avec les meilleures équipes au pays.

David Levasseur, entraîneur, Blizzard du Séminaire Saint-François

Victoire à la Coupe Québec

Le Blizzard a regroupé pour cette nouvelle compétition ses meilleures joueuses nées en 2004 et en 2005, éparpillées parmi les équipes benjamine et cadette au sein de son programme.

Le Blizzard du Séminaire Saint-François a remporté la Coupe Québec 2018 chez les 14 ans et moins

Le Blizzard du Séminaire Saint-François a remporté la Coupe Québec 2018 chez les 14 ans et moins.

Photo : Basketball Québec

La fin de semaine dernière, lors de la Coupe Québec, le SSF a vaincu en finale les représentantes de l’école Lucien-Pagé de Montréal.

« On était vraiment stressées, raconte Kayla Couturier, joueuse de 2e secondaire. On voulait vraiment gagner. On avait peur de faire des fautes. Mais toutes les joueuses ont contribué sur le terrain. Quand on a gagné, avec la bannière dans les mains, on était fières et on avait hâte à la prochaine étape. »

« Je trouve ça vraiment le fun, ajoute sa coéquipière Gabrielle Filion. D’aller dans une autre province, jouer contre une équipe contre qui on n’a jamais joué, ça va être un challenge différent ».

Promouvoir la game

Le coordonnateur du développement sportif à Basketball Québec, Georges Germanos, se réjouit de voir le Blizzard du Séminaire Saint-François et les Tornades de Longueuil, formation masculine championne québécoise, prendre part à ce tout nouveau tournoi.

« Ce sont deux très bonnes équipes qui ont fait leurs preuves », dit-il.

M. Germanos voit d’un bon oeil l’implication de la NBA, bien que l’objectif premier du tournoi ne soit pas tant de favoriser le développement des jeunes joueurs.

« La NBA essaie d’aller chercher une clientèle avec le championnat, on ne va pas se le cacher. On veut faire la promotion de la game et avoir une meilleure visibilité pour la ligue. »

D'un autre côté, il rappelle que la NBA investit beaucoup d’argent dans ce projet.

Le circuit professionnel remboursera tous les coûts reliés aux déplacements et à l’hébergement des équipes participantes aux qualifications régionales et nationales. La NBA paiera aussi en entier le voyage à Orlando pour les équipes finalistes.

Un investissement considérable qui permet à ces jeunes de vivre une expérience extraordinaire à moindre coût, selon Georges Germanos.

« C’est un très gros montant. Et pour nous, à Basketball Québec, c’est du vent dans nos voiles d’être associés à ce partenariat », souligne-t-il.

Québec

Sports