•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pierre Cormier redevient maire de Havre-Saint-Pierre

Pierre Cormier accorde une entrevue à Radio-Canada.

Pierre Cormier devient maire de Havre-Saint-Pierre pour une deuxième fois.

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada / Sébastien Daudelin

Radio-Canada

L'ancien maire de Havre-Saint-Pierre, qui était au pouvoir de 2005 à 2009, Pierre Cormier, est le seul à avoir déposé sa candidature pour succéder à Berchmans Boudreau qui a démissionné le mois dernier après la contestation de son leadership, à la suite à l'annonce d'une importante hausse de taxes.

Un texte de François Robert

Pierre Cormier devient donc maire de Havre-Saint-Pierre pour une seconde fois. En 2009, il s'était fait montrer la porte par Berchmans Boudreau qui avait obtenu 60,5 % des voix contre 39,5 % pour M.Cormier.

Le maire, élu sans opposition, assure qu’il a décidé de se représenter après avoir été sollicité par de nombreux citoyens de la municipalité pour revenir en politique active.

Finances municipales

Pierre Cormier se dit conscient d’arriver en poste dans un contexte où les finances de la municipalité sont dans une situation difficile.

« Ce n’est pas un mandat trop trop facile qui se laisse entrevoir, mais à un moment donné ça prend quelqu’un et ça prend quand même quelqu’un avec assez d’expérience pour s’en aller dans une situation comme celle-là, indique Pierre Cormier. Et je pense que c’est ce que les gens ont cru percevoir en moi, que j’avais assez d’expérience. »

Pierre Cormier dit vouloir s’attaquer au redressement des finances de la municipalité en équipe avec les conseillers.

Le nouveau maire estime qu’il est trop tôt pour dire si des postes seront abolis dans la fonction publique de la municipalité.

Questionné à savoir si Berchmans Boudreau a fait des erreurs à la mairie, Pierre Cormier n’a pas voulu commenter.

L'ancien maire de Havre-Saint-Pierre, Berchmans Boudreau

Le maire de Havre-Saint-Pierre, Berchmans Boudreau

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Pierre Cormier reconnaît que l’économie de sa municipalité est dans une période creuse.

« Le Havre est dans une période creuse comme ça s’est vu à Sept-Îles, comme ça s’est vu à Port-Cartier, comme ça se voit un peu partout, analyse Pierre Cormier. Et on est dans le secteur minier, donc c’est cyclique. C’est un peu ce qui se passe. C’est une période tranquille, une période dure à passer, mais à un moment donné, elle va finir par se terminer. »

Malgré que les travaux au chantier de la Romaine se terminent d’ici environ deux ans, Pierre Cormier reste optimiste.

« Il va sûrement y avoir d’autre chose… quand le projet de la Romaine va être fini, on va avoir quand même une source d’hydroélectricité assez importante », fait valoir Pierre Cormier.

Municipalité de Havre St-Pierre, sur la Côte-Nord

Municipalité de Havre St-Pierre, sur la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada

« On a un port en eaux profondes, un aéroport, la route, on a tous les éléments pour faire du développement, poursuit Pierre Cormier. À partir de là, c’est d’aller à la recherche d’intérêts qui voudraient venir s’installer chez nous pour développer autre chose. »

Postes de conseillers vacants

Deux postes de conseillers sont vacants depuis la démission de ces élus, aussi dans la foulée de la saga entourant la hausse des taxes municipales. Deux candidats sont sur les rangs pour chacun des sièges.

Gilles Thibault affrontera Jonathan Blais pour le siège numéro 3 alors que François Cormier fera la lutte à Charles Arsenault pour le siège numéro 6.

Le vote pour les élections partielles de ces deux postes aura lieu le 27 mai. Le vote par anticipation se tiendra le 20 mai.

Côte-Nord

Politique municipale