•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque au camion-bélier : la semaine où l'horreur a frappé Toronto

La femme sous son parapluie regarde les bougies allumées. Son air est grave.

Une femme se recueille lors de la veillée du mardi 24 avril 2018 dans la rue Yonge, le lendemain de l'attaque au camion-bélier à Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Galit Rodan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Toronto, 23 avril 2018. Un camion-bélier happe des piétons dans la rue Yonge sur plus de 2 km et fait plusieurs victimes. Le suspect, Alek Minassian, est arrêté quelques minutes après les faits. Ces 5 derniers jours, les événements se sont enchaînés rapidement. Nous avons sélectionné ce qu'il faut retenir de cette tragédie.

Lundi 23 avril, vers 13 h 30 | Un camion-bélier heurte de nombreux piétons dans la rue Yonge, entre les avenues Finch et Sheppard, à Toronto. Les premiers bilans, qui seront revus, font état de 10 morts et 15 blessés. Il sera finalement porté à 10 morts et 16 blessés à la fin de la semaine. Un suspect est arrêté par l'agent Ken Lam, dont le sang froid suscite l'admiration partout dans le monde. Des témoins racontent des scènes d'horreur.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Deux policiers marchent près de la camionnette utilisée par le tueur.

Attaque au camion-bélier à Toronto

Photo : La Presse canadienne / Aaron Vincent Elkaim


Mardi 24 avril en matinée | Le suspect Alek Minassian fait face à 10 chefs d'accusation de meurtre prémédité et à 13 chefs d'accusation de tentative de meurtre. Les médias parviennent par ailleurs à authentifier une publication Facebook dans laquelle le suspect se réclamait du mouvement incel, un groupe misogyne.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Dessin de cour de l'accusé au regard impassible.

10 accusations de meurtre contre Alek Minassian

Photo : CBC/Pam Davies


Mardi 24 avril en soirée | Des centaines de personnes rendent hommage aux victimes et se rassemblent pour une veillée à la chandelle.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des bougies regroupées sur la rue Yonge, le théâtre d'une attaque meurtrière.

Toronto : hommage aux victimes

Photo : Reuters / Carlo Allegri


On en sait un peu plus sur le suspect : qui est Alek Minassian? On sait qu'il a brièvement fait partie des Forces armées canadiennes.

Un dessin de cour montrant Alek Minassian (au centre) lors d'une audience du tribunal où l'on voit une avocate (à gauche) et le juge (à droite).Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alek Minassian (au centre) lors d'une audience à Toronto

Photo : La Presse canadienne / Alexandra Newbould


Une première victime identifiée : il s'agit d'Anne Marie D'Amico. Elle était une employée de la firme d'investissement Invesco.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Photo d'une femme en robe bleue entre un homme et une femme.

Attaque de Toronto : une première victime identifiée

Photo : Facebook


L'aide aux victimes et aux témoins de l'attaque s'organise. Le gouvernement ontarien offre des ressources additionnelles pour l'enquête et se dit prêt à augmenter son appui à la Ville de Toronto si nécessaire, que ce soit aux services policiers ou pour des services en santé mentale, par exemple.

Une femme écrit un mot.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des fleurs ont été déposées en hommage aux victimes de l'attaque au camion-bélier à Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Aaron Vincent Elkaim


Mercredi 25 avril | La Ville lance un fonds d’aide accompagné du mot-clic #TorontoStrongFund. Le fonds a été établi en partenariat avec la Fondation de Toronto, l’organisation GoFundMe et l’organisme d’aide psychologique Victim Services Toronto.

Le maire de Toronto en conférence de presse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Toronto John Tory lance #TorontoStrongFund

Photo : Radio-Canada / Philippe de Montigny


Qui sont les 10 victimes qui ont perdu la vie? L'identité de la victime doit d'abord être confirmée par la famille avant que son nom ne soit dévoilé publiquement.

Trois photographies d'une dame aux cheveux courts blancs et le logo des Blue Jays.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dorothy Sewell, 80, a été identifiée comme une des victimes de l'attaque au camion-bélier à Toronto.

Photo : Elwood Delaney


Jeudi 26 | Une vidéo saisissante de l'attaque au camion-bélier est rendue publique. Les images filmées par la caméra de surveillance d'un bar de karaoké de la rue Yonge à Toronto donnent des sueurs froides : on y voit la fourgonnette utilisée pour l'attaque au camion-bélier de lundi rouler sur le trottoir à toute vitesse.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Attaque à Toronto : une vidéo qui donne des sueurs froides


Vendredi 27 | La campagne Toronto Strong recueille 1 million de dollars en dons. Nombre d’entreprises ont fait des dons de milliers de dollars, en plus des contributions de particuliers. L’objectif de la campagne est maintenant de recueillir 2 millions de dollars.

Des centaines de cartes et de fleurs sur l'emplacement de l'attaque au véhicule-bélier à TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des cartes et des fleurs ont été déposées sur le site de l'attaque au véhicule-bélier sur la rue Yonge à Toronto.

Photo : Radio-Canada / Patrick Morrell


Vendredi 27, 15 h  | Les autorités révèlent l'identité des 10 victimes de l'attaque. Huit d'entre elles sont des femmes. Leur âge varie de 22 à 94 ans. L'une d'elles était une étudiante de nationalité coréenne. Un grand-père jordanien qui rendait visite à la famille de son fils à Toronto a aussi perdu la vie.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur l'attaque au camion-bélier



Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !