•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La campagne Toronto Strong recueille 1 million en dons

Des centaines de cartes et de fleurs sur le site de l'attaque au véhicule-bélier à Toronto

Des cartes et des fleurs ont été déposées sur le site de l'attaque au véhicule-bélier sur la rue Yonge à Toronto.

Photo : Radio-Canada / Patrick Morrell

Radio-Canada

Une campagne de sociofinancement lancée par la Ville de Toronto à la suite de l'attaque au camion-bélier de lundi a déjà dépassé le cap du million de dollars en dons.

Mise sur pied mardi, l’initiative Toronto Strong Fund (Nouvelle fenêtre) vise à recueillir des fonds pour aider les proches des victimes.

Nous sommes unis dans notre tristesse, mais aussi par le désir de venir en aide à ceux qui ont été touchés par l’attaque de lundi.

John Tory, maire de Toronto

Nombre d’entreprises ont fait des dons de milliers de dollars, en plus des contributions de particuliers.

L’objectif de la campagne est maintenant de recueillir 2 millions.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur l'attaque au camion-bélier

Donner par texto

Les abonnés cellulaires Rogers peuvent faire un don de 5 $ à 25 $ en envoyant un texto contenant le mot « Toronto » au numéro 80100.

Par ailleurs, tous les dons recueillis dans le cadre d'une autre campagne de sociofinancement qui avait été lancée par l'organisme caritatif musulman DawaNet, qui était venu en aide aux proches des victimes de l'attentat à la mosquée de Québec l'an dernier, seront versés à l'initiative Toronto Strong.

L'organisme a déjà collecté 200 000 $.

À quoi servira l'argent?

Les fonds recueillis seront versés à des organisations comme Victim Services, qui fournissent de l'aide psychologique et financière aux survivants, aux proches des victimes et aux témoins, indique la Ville de Toronto. À moyen et à long terme, les dons collectés serviront aussi à financer des organismes de prévention.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Justice et faits divers