•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

McGill lance un projet de lutte contre les maladies infectieuses et immunitaires

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

Quelque 250 chercheurs du réseau de l'Université McGill sont appelés à unir leurs forces dans la lutte contre les infections et les maladies du système immunitaire, a annoncé l'institution jeudi matin.

Pour combattre les maladies infectieuses, qui sont la deuxième cause de décès dans le monde, l'Initiative interdisciplinaire en infection et immunité compte sur la recherche fondamentale, mais aussi sur l’élaboration de méthodes de diagnostic, de traitements et de moyens de prévention.

Les scientifiques axeront leur collaboration sur quatre thèmes principaux :

  • La résistance aux médicaments et aux antibiotiques, contre laquelle on veut préserver l’arsenal antimicrobien et mettre au point de nouvelles stratégies, entre autres pour s'attaquer aux superbactéries;
  • Les maladies émergentes, pour lesquelles il faut développer des outils diagnostiques et thérapeutiques;
  • Les infections chez les populations vulnérables (Autochtones, réfugiés, immigrants, pays en développement);
  • Les maladies du système immunitaire.

« Nous développons actuellement une compréhension incroyable de la manière dont notre système immunitaire fonctionne et dont il interagit avec la microbiologie. Nous voulons trouver des solutions novatrices aux maladies infectieuses grâce à notre capacité de manipuler le système immunitaire », a indiqué dans un communiqué le Dr Don Sheppard, qui dirige le projet.

Le Dr Sheppard dirige déjà des travaux de recherche sur l’immunité et les maladies infectieuses dans le réseau de l’Université McGill et au Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Un des objectifs du projet est de faire en sorte que les découvertes faites en laboratoire puissent servir concrètement aux patients et aux hôpitaux « dans l’ensemble du Canada et à l’échelle mondiale ».

L’université estime que certains projets centrés sur les patients pourront être entrepris dès 2019.

L’initiative voit le jour grâce à un don de 15 millions de dollars de la Fondation Doggone. Cette somme servira entre autres à financer un programme de formation interdisciplinaire, ainsi qu'à acquérir des équipements et technologies nécessaires pour la recherche. La faculté de médecine de McGill et l’IR-CUSM se partageront ce financement moitié-moitié.

Recherche médicale

Santé