•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COOP de St-Eugène, un an plus tard

Des hommes discutent dans un petit restaurant de village.
Plusieurs se réunissent à l'heure du café à la COOP St-Eu. Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu

Il y a un an, la coopérative de St-Eugène-de-Guigues ouvrait officiellement son restaurant/dépanneur. Un pari risqué, alors que plusieurs établissements du même genre mettaient la clé sous la porte.

Un texte de Tanya Neveu

Tous les matins ou presque, Fernand Rioux vient prendre son café à la COOP St-Eu.

Il trouve important de contribuer au développement économique de son village.

« C'est encourageant, c'est intéressant. À la place d'aller à l'extérieur, on vient ici », dit-il en souriant.

La coopérative a pour mission première de revitaliser la municipalité de St-Eugène-de-Guigues en offrant des services de proximité.

Un long processus

Réjean Gauthier a participé à sa mise sur pied. Un long processus, qui a exigé la collaboration financière des citoyens de la municipalité.

La grande majorité des gens ont fait un don. Je pense qu'on a dépassé le 50 % des familles qui sont membres. On force pas personne, mais c'est un soutien à la COOP.

Réjean Gauthier

La coop a tout de même connu son lot d'incertitudes et d'adaptations dans la dernière année, dont un roulement de personnel.

Un processus normal, croit Réjean Gauthier.

« Il y a eu des hauts et des bas dans le fonctionnement et c'est normal, mais là on est rodé. C'est ce rodage-là qui fait qu'un moment donné, ça devient rentable ,mais il faut se donner un temps pour le faire. »

Trois employés ont été embauchés pour faire fonctionner le dépanneur et le restaurant sept jours par semaine, dont Colette Richard.

Un étalage de dépanneur.Un dépanneur fait également partie de la COOP St-Eu. Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

« Les gens sont bien contents. Ils essaient de nous encourager le plus qu'ils peuvent, dans la normale », commente-t-elle.

La COOP, phase 2

Le premier anniversaire de la COOP St-Eu est marqué par le désir de développer encore plus ce service de proximité pour les 450 citoyens du village.

La Coopérative de St-Eugène-de-Guigues espère entamer rapidement la deuxième phase de son projet, soit d'aménager quatre chambres à louer au-dessus du dépanneur.

Abitibi–Témiscamingue

Entrepreneuriat