•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hadrien Parizeau expulsé d’Ensemble Montréal

Hadrien Parizeau au micro de Catherine Perrin
Hadrien Parizeau Photo: Radio-Canada / Olivier Lalande
Radio-Canada

Le parti Ensemble Montréal a annoncé jeudi que le conseiller Hadrien Parizeau ne siégerait plus au conseil de Ville à titre d'élu de ce parti et qu'il ne ferait plus partie de la formation politique.

Lionel Perez, chef du parti et chef de l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville, a indiqué par communiqué que « les priorités de M. Parizeau s’éloignaient de plus en plus des enjeux du parti Ensemble Montréal ».

En février dernier, M. Parizeau s’est joint à l’administration de la mairesse Valérie Plante à titre de conseiller associé en matière de jeunesse, de sports et de loisirs au comité exécutif. Il était auparavant porte-parole de l'opposition en matière de mobilité et de transport actif. Il avait alors été convenu qu’il se retirerait du caucus d’Ensemble Montréal, mais qu’il resterait membre de ce parti.

« Au cours des deux derniers mois, j'ai eu la chance de parler régulièrement avec M. Parizeau, d'échanger, de voir comment on pouvait continuer de travailler ensemble, qu'il puisse continuer à faire partie de la formation politique d'Ensemble Montréal, a expliqué Lionel Perez jeudi après-midi, lors d'une mêlée de presse. Suite à des discussions et des rencontres, j'ai pu constater qu'il n'avait pas vraiment une véritable volonté de poursuivre cet engagement auprès d'Ensemble Montréal. »

« Il n'y a pas un élément, il y a plusieurs éléments, a-t-il ajouté. Je ne vais pas rentrer dans le détail de nos discussions [...], mais je peux vous dire que ce n'est pas en lien avec son rôle au comité exécutif. Je comprends tout à fait qu'en tant que personne qui est au comité exécutif, il se doit d'être solidaire avec les décisions du comité exécutif. Ce sont sur des enjeux autres que cela. »

La mairesse Valérie Plante croit au contraire que sa présence au comité exécutif dérangeait dans les rangs d'Ensemble Montréal.

« Je comprends mal pourquoi l'opposition officielle se débarrasse, met Hadrien Parizeau à la porte, a-t-elle lâché jeudi. À ce que je sache, il fait un excellent travail. En tout cas, moi, je suis très contente du travail qu'il fait au sein du comité exécutif. »

C'est peut-être plus l'impossibilité de l'opposition officielle de travailler avec quelqu'un qui travaille au sein de l'administration. Je ne vois pas d'autres raisons.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Hadrien Parizeau s’est dit déçu de la décision du chef de l’opposition officielle, « considérant qu’il dénonçait lui-même l’absence de membres de son parti au comité exécutif, il y a quelques mois à peine ».

« J'ai choisi de mettre la partisanerie de côté afin de me joindre au comité exécutif à titre de conseiller associé à la jeunesse, aux sports et aux loisirs », a-t-il écrit sur son compte Facebook en fin de journée, jeudi.

Il a remercié du même coup Valérie Plante et a souligné qu’il continuerait malgré tout de faire « avancer des dossiers importants [qui lui] tiennent à cœur ».

Hadrien Parizeau a été élu conseiller du district de Saint-Sulpice, dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, sous la bannière de l'Équipe Denis Coderre pour Montréal, avec 54 % des voix.

Il est le petit-fils de l'ancien premier ministre Jacques Parizeau.

Grand Montréal

Politique municipale