•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réaménagement des services de santé déçoit en Minganie

L'hôpital de Havre-Saint-Pierre

L'hôpital de Havre-Saint-Pierre

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord (CISSS) réorganise ses services en Minganie pour pallier le manque d'effectif médical dû à des départs à la retraite, mais malgré tout les élus se disent insatisfaits des nouveaux aménagements.

Un texte d’Alix-Anne Turcotti

À la suite de plusieurs rencontres, la direction du CISSS a défini plusieurs pistes de solutions pour assurer le maintien de services en Minganie.

Des infirmières auxiliaires ont été ajoutées dans différents services et des mesures ont été mises en place pour faciliter le transfert de patients entre le centre hospitalier de Havre-Saint-Pierre et de Sept-Îles.

La direction du CISSS songe aussi à implanter une unité d'hospitalisation brève qui serait intégrée à l'urgence de Havre-Saint-Pierre.

Pas suffisant selon les élus

Malgré les efforts déployés par le CISSS, le préfet de la MRC de la Minganie, Luc Noël, s'est dit insatisfait par ces aménagements.

Luc Noël est préfet de la MRC de la MinganieAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Luc Noël est préfet de la MRC de la Minganie

Photo : Radio-Canada

« On fait croire à la population qu'on travaille pour amener du personnel hospitalier en Minganie; au lieu de ça, on s'organise avec l'hôpital de Sept-Îles pour s'assurer des transferts plus rapidement vers Sept-Îles », estime-t-il.

De son côté, le maire de la Municipalité de L'Île-d'Anticosti, John Pineault, estime que les services sont toujours insuffisants à Port-Menier. Il déplore également que les installations du dispensaire soient désuètes.

Position du CISSS

Concernant les critiques soulevées par les élus de la Minganie, la directrice responsable des territoires au CISSS de la Côte-Nord, Dyane Benoît, explique que le recrutement de personnel médical représente un défi sur la Côte-Nord.

Dyane Benoît est responsable du territoire de la Basse-Côte-Nord au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-NordAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dyane Benoît, responsable du territoire de la Basse-Côte-Nord au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada

En septembre il va y avoir de nouveaux médecins, donc ça va venir donner un peu d'aide à l'équipe médicale en place.

Dyane Benoît, directrice responsable des territoires au CISSS de la Côte-Nord

Dyane Benoît précise que tout est mis en œuvre pour maintenir des services adéquats à la population.

En avril, les élus de la Minganie se sont rencontrés pour discuter de la pénurie de main-d'oeuvre au sein du CISSS de la Côte-Nord. Le préfet Luc Noël rencontrera prochainement le ministre de la Santé à ce sujet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Santé