•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une enseignante de Bathurst accusée de trafic de cocaïne après une enquête sur les Hells Angels

L'École Place-des-Jeunes à Bathurst au Nouveau-Brunswick
L'École Place-des-Jeunes à Bathurst au Nouveau-Brunswick Photo: Radio-Canada / Serge Bouchard

Une enseignante de l'École Place-des-Jeunes à Bathurst est accusée de trafic de drogue, dans le cadre d'une enquête de la GRC en lien avec les Hells Angels.

Un texte de Catherine Allard

Il s'agit de Julie Michaud, 35 ans, d'Allardville au Nouveau-Brunswick.

Le district scolaire Nord-Est confirme que Julie Michaud est bien enseignante à l’École Place-des-Jeunes, une école qui accueille des élèves de la 6e à la 8e année.

Selon le site web de l'école, elle est enseignante de français et de sciences.

Accusations portées contre Julie Michaud :

  • complot de trafic de cocaïne;
  • trafic de cocaïne;
  • complot de possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic;
  • possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic;
  • recyclage de produits de la criminalité;
  • possession de produits de la criminalité.

« L’enquête suit son cours et nous on suit l’enquête. On communique avec nos personnes à l’interne et on prend soin de notre monde », affirme la porte-parole du district, Annie LeBlanc-Levesque.

Julie Michaud était absente de l'école jeudi.

La direction de l'École Place-des-Jeunes a refusé de répondre à l'appel de Radio-Canada.

Des liens avec les Hells Angels

Julie Michaud a été arrêtée dans le cadre d'une opération policière menée dans le nord du Nouveau-Brunswick, mardi.

Neuf personnes ont été arrêtées à Allardville, dans la région de Chaleur, et à Évangéline, dans la Péninsule acadienne, ainsi qu'à Miramichi.

Les personnes arrêtées ne sont pas des membres des Hells Angels, mais la police croit qu'elles ont des liens avec des bandes de motards criminels du Nouveau-Brunswick et du Québec.

Julie Michaud a comparu en cour mercredi après-midi et a été libérée en attendant sa prochaine comparution, prévue le 28 mai.

Inquiétudes dans la communauté

« La preuve doit être démontrée, il est encore tôt. Mais c'est préoccupant lorsque je lis les manchettes. Il faut être aux aguets et être plus vigilants », affirme le maire de Bathurst, Paolo Fongemie.

Ce dernier a récemment exprimé dans les médias son inquiétude par rapport à l'arrivée des Darksiders North Shore dans sa communauté, un groupe qui appuie ouvertement les Hells Angels.

« La présence continue des groupes de motard criminalisé dans notre municipalité a confirmé les propos que j'ai tenu par le passé », ajoute-t-il.

Le maire invite d'ailleurs les résidents à dénoncer des actes suspects aux autorités.

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers