•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des millions de gobelets de café jetés chaque année au Canada

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, bien des villes canadiennes, que ce soit Toronto ou Montréal, ne recyclent pas les gobelets de café qu'utilisent les grandes chaînes, comme Tim Hortons, Starbucks et McDonald's.

Un texte de Michel Bolduc; infographies de Vincent Wallon

Oui, les gobelets de café sont faits de papier qui devrait, en théorie, être recyclable.

Toutefois, le revêtement imperméabilisant à l'intérieur de ces récipients pose problème.

Les gobelets sont composés de plusieurs couches de matières laminées ensemble, ce qui rend difficile leur recyclage.

Gabrielle Fontaine-Giroux, porte-parole de la Ville de Montréal

Selon différentes estimations, les Canadiens utilisent de 1,5 à 2 milliards de gobelets de papier chaque année; des millions se retrouvent au dépotoir.

Le couvercle : En plastique, peut généralement être recyclé s’il est de couleur pâle et est détaché du gobelet. Le gobelet : Beaucoup de villes ne le recyclent pas même s’il est fait de carton, à cause de l’enduit intérieur. Manchon : Fait de carton et peut être recyclé, s’il est séparé du gobelet.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Anatomie d'un gobelet de café

Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon / Icônes : Freepik de www.flaticon.com

Il n'y a « pas de débouché stable » pour le « papier de faible qualité » dont sont composés les gobelets de café, ajoute Jim McKay, directeur général du service des déchets à Toronto. La Ville se plaint d'ailleurs du fait que nombre d'habitants mettent à tort ces récipients au recyclage.

Toronto et Montréal : Pas recyclés, vont à la poubelle. Sudbury : Compostables, vont dans le bac vert. Vancouver : Recyclés, vont dans le bac bleu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Votre ville recycle-t-elle les gobelets de café?

Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon / Icônes : Freepik de www.flaticon.com

Composter les gobelets

À Ottawa et à Sudbury, notamment, les résidents peuvent mettre les gobelets de café au compostage.

Les gobelets sont un excellent agent gonflant lorsqu'on fait du compost.

Laura Douglas, coordinatrice intérimaire, service des déchets de Sudbury

Les gobelets peuvent servir à limiter l'humidité du compost, par exemple.

Toronto, cependant, utilise pour son compost une technologie différente (digestion anaérobie), pour laquelle les tasses en carton représentent un « contaminant ».

En faire du papier hygiénique

Photo d'une femme qui parle à côté de la photo de gobelets de café.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une vidéo de Recycle BC incite les Britanno-Colombiens à mettre les gobelets de café dans leur bac bleu.

Photo : Recycle BC

Certaines villes canadiennes, comme Windsor et Vancouver, recyclent les gobelets.

Ils peuvent être transformés en mouchoirs et en papier hygiénique, explique Allen Langdon, directeur général de l'organisation Recycle BC, qui chapeaute le recyclage en Colombie-Britannique. Pour ce faire, toutefois, les gobelets sont envoyés par bateau jusqu'en Corée du Sud.

[Envoyer ces gobelets en Corée] représente une empreinte carbone épouvantable. Pour moi, ce n'est pas du recyclage.

Sally Krigstin, professeure de foresterie à l'Université de Toronto

Aux yeux de la professeure Krigstin, la solution retenue par Recycle BC est équivalente à envoyer les gobelets au dépotoir, en matière d'impact sur l'environnement.

Le modèle allemand

Photo d'un homme qui tient un gobelet de café dans une main.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Fribourg a lancé un gobelet de café réutilisable consigné.

Photo : Radio-Canada / Ville de Fribourg

Freiburg (Fribourg), en Allemagne, a plutôt opté pour la réutilisation (Nouvelle fenêtre) :

Le cycle de réutilisation de la tasse de Freiburg; des flèches unissent les différentes étapes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le gobelet Freiburg Cup peut être ramené à n'importe quel des 100 cafés participants.

Photo : Site officiel

  • Face au million de gobelets jetables utilisés chaque année dans la municipalité de 220 000 habitants, la Ville a lancé en 2016 un gobelet réutilisable appelé Freiburg Cup.
  • Plus de 100 cafés de la ville participent à l'initiative.
  • Plus de 30 000 gobelets (avec couvercle optionnel) sont en circulation dans la ville.
  • Les clients paient une consigne de 1 euro pour le gobelet, lorsqu'ils achètent leur café.
  • Ils récupèrent leur argent en laissant le gobelet vide à n'importe lequel des cafés participants, sans avoir à le rapporter au café de départ.
  • Le gobelet est fait de plastique (sans BPA), mais peut être réutilisé 400 fois après avoir été lavé au lave-vaisselle.

L'initiative a coûté 70 000 $ à la Ville. Les gobelets sont si populaires, raconte le porte-parole municipal Dieter Bootz, que nombre de touristes les ramènent chez eux en souvenir. Toutefois, les grandes chaînes, comme Starbucks et McDonald's, n'ont pas voulu se joindre au programme.

Ce modèle a été repris par plusieurs autres villes allemandes, telles que Munich et Berlin.

À Toronto, le concept intéresse l'association de commerçants West Queen West, dans l'ouest de la ville, qui doit discuter de l'idée lors de sa réunion du 9 mai. Le président du regroupement, Rob Sysak, veut néanmoins s'assurer que le lavage des gobelets ne sera pas un trop grand fardeau pour un petit café qui n'a que trois ou quatre employés.

Pour sa part, la conseillère municipale du centre-ville Kristyn Wong-Tam qualifie l'initiative de Freiburg de « prometteuse » et aimerait que les fonctionnaires torontois en étudient la faisibilité ici.

La réponse des grandes chaînes

La présidente du comité des travaux publics de Toronto, Jaye Robinson, salue elle aussi des initiatives du genre. Cependant, pour elle, il revient d'abord aux grandes chaînes de cafés de prendre leurs responsabilités quant « aux déchets qu'elles créent ».

Photo de la conseillère municipale Jaye RobinsonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La conseillère municipale Jaye Robinson dit que les gobelets de café sont un gros problème pour Toronto.

Photo : Radio-Canada

Tim Hortons et McDonald's n'ont pas voulu répondre à nos questions.

Toronto avait étudié en 2008 l'idée de bannir les gobelets de café non recyclables, avant de plier l'échine face au tollé dans l'industrie.

Tim Hortons fait valoir sur son site web que son gobelet est recyclable « aux endroits où les installations appropriées existent ». Toutefois, une enquête de l'émission Marketplace de CBC avait révélé en 2015 que, même dans les succursales à Toronto disposant de bacs de recyclage (ramassés par un sous-traitant), bien des gobelets se retrouvaient avec les ordures, et ce, en dépit du fait que les clients avaient pris la peine de mettre leur gobelet au recyclage.

De son côté, Starbucks, qui avait aussi été prise en défaut par CBC à l'époque, promet de lancer un gobelet « complètement recyclable et compostable » d'ici trois ans. Le porte-parole de l'entreprise, Tim Gallant, ajoute que les clients qui apportent leur propre tasse en porcelaine ont droit à un rabais de 10 cents.

Tim Hortons offre aussi ce rabais.

Pollution

Environnement