•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des employés de foyers de soins du Nouveau-Brunswick manifestent à Fredericton

300 travailleurs de foyers de soins manifestent à Fredericton

Des travailleurs syndiqués des foyers de soins manifestent jeudi midi devant le bureau provincial de l'Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick, qui regroupe leurs employeurs.

Les manifestants dénoncent l'attitude de cette organisation dans les négociations collectives entreprises il y a deux ans, explique Roland Cormier, vice-président du conseil des syndicats des foyers de soins du Nouveau-Brunswick.

« Depuis le 23 mars, l’employeur cherche des concessions. Il veut avoir deux types d’employés: des emplois avec de différents [avantages sociaux]. On est ici aujourd’hui pour démontrer, notre première démonstration à notre employeur, que ce n’est certainement pas acceptable d’avoir des employés de deux types, de deux différents systèmes dans les foyers de soins », affirme Roland Cormier.

L'Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick affirme pour sa part qu’il n’a pas été question d'une nouvelle classification d'employés durant les négociations.

Judy Hall, la directrice générale de l’Association, ne dévoile pas de détail sur les propositions qui font l’objet de négociations, mais elle dit qu’elles portent sur des moyens d’appuyer le recrutement de personnel.

Le syndicat et l’employeur poursuivront les négociations ce printemps en conciliation, poursuit M Cormier.

« Si on ne peut avoir d’entente là, la prochaine étape c’est de convaincre nos membres que le paquet qu’ils nous offrent n’est pas acceptable et ultimement peut-être [de faire] une grève qu’on veut essayer d’éviter », dit-il.

Avec les informations d'Alessandra Rigano

Nouveau-Brunswick

Relations de travail