•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fluoration de l’eau : un sujet qui fait grincer des dents

Un robinet qui laisse couler de l’eau dans un verre.

Le bureau de santé de Windsor-comté d’Essex indique que la carie dentaire est en hausse chez les enfants depuis la disparition du fluor dans l’eau potable en 2013.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le fluorure dans l'eau du robinet des résidents de Windsor est absent depuis cinq ans. Mais de nouvelles données du bureau de santé publique de cette ville du Sud-Ouest de l'Ontario tendent à démontrer que sa disparition a des conséquences sur les jeunes enfants.

Une forte hausse de la carie dentaire chez les petits est apparue au cours de cette période.

Le conseiller Hilary Payne qui avait voté en 2013 pour le maintien d’une eau fluorée croit que ces données confirment ce qu’il a toujours cru.

« C’était mon point de vue à l’époque et ça l’est toujours, dit-il. Le fluorure est essentiel pour la santé de nos enfants. »

Hilary Payne, conseiller municipal de Windsor en Ontario.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Hilary Payne et l’un des trois conseillers municipaux qui voulaient le maintien de la fluoration de l’eau potable à Windsor en 2013.

Photo : CBC/Stacey Janzer

« Réintroduire le fluor dans l’eau potable serait bénéfique pour tous et pour tous les groupes socio-économiques », renchérit le conseiller Paul Borrelli qui souhaite un débat sur la question.

La santé publique indique qu’au moins quatre résidents sur cinq sont en faveur d’une eau fluorée.

La décision devrait venir de la province et non des conseils municipaux.

Drew Dilkens, maire de Windsor

Le maire Drew Dilkens qui avait voté contre la fluoration il y a cinq ans, du temps qu’il était conseiller municipal, dit ne pas regretter sa décision.

Le maire de Windsor Drew Dilkens. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Drew Dilkens dit avoir voté contre la fluoration en 2013, en basant sa décision sur l’information connue à l’époque. Le maire de Windsor ignore comment il votera lorsque le débat reprendra dans quelques semaines.

Photo : CBC/Dale Molnar

Selon lui, si l’ajout de fluor dans l’eau est bénéfique pour tous, ou ne l’est pas, toutes les villes ontariennes devraient alors avoir les mêmes normes.

« Je crois que la décision devrait être prise en se basant sur des faits scientifiques et le gouvernement ontarien a la responsabilité de trancher », dit-il.

Malgré les données qui révèlent une augmentation de 51 % du nombre de caries dentaires depuis 5 ans, le groupe Fluoride Free Windsor qui avait milité en faveur de retrait de la substance dans l’eau en 2013 ne change pas d’idée.

Vous pouvez faire dire n’importe quoi à des données, tout dépendant de la façon dont vous interprétez ces chiffres.

Donna Mayne, Fluoride Free Windsor
Un enfant chez le dentiste.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un enfant chez le dentiste

Photo : iStock

La recommandation de réintroduire le fluor dans l’eau doit revenir devant les élus de Windsor plus tard au printemps.

Selon le conseiller Bill Marra, la décision devait être revue cinq ans plus tard.

Il croit que le moment présent est idéal, tout juste avant la tenue de la prochaine élection municipale l’automne prochain.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Santé