•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Craig Ruthowsky, policier de Hamilton, coupable de corruption

Une photo de trois hommes sortant d'un tribunal
Craig Ruthowsky, au centre Photo: Radio-Canada / Jeff Green/CBC News
Radio-Canada

Mercredi, un jury a déclaré le policier de Hamilton Craig Ruthowsky coupable de corruption.

Il a également été déclaré coupable d’entrave à la justice, d’abus de confiance et de trafic de cocaïne.

Le jury a également acquitté Ruthowsky d’accusations de complot en vue de trafic de marijuana.

Ils étaient en délibérations depuis lundi soir.

Alors que les verdicts étaient lus, un membre de la famille de Ruthowsky est sorti de la salle d'audience en courant et en pleurant.

Ruthowsky lui-même est resté silencieux à côté de ses avocats, les mains tremblantes.

Après que le juge eut quitté la salle d'audience, Ruthowsky s'est approché de sa femme et d'autres membres de sa famille et a simplement dit « ça va ». Certains ont pleuré doucement dans la salle d'audience après la lecture du verdict.

Le verdict marque la fin d’un complexe procès qui a duré sept semaines.

Le jury a vu passer un flot continu de policiers de différentes juridictions qui ont expliqué des pratiques et procédures policières et détaillé leurs interactions avec Ruthowsky. Ils ont aussi dévoilé en partie le monde des informateurs de police, ce monde secret de criminels qui jouent les porte-paniers, ainsi que de la possibilité qu’ont les policiers de payer des criminels dans le but d’obtenir des informations. De plus, les témoins appelés à la barre ont expliqué ce qui se passe lorsqu’une opération antidrogue tourne mal.

Le cœur du procès appartenait à deux témoins principaux - Ruthowsky lui-même, qui a choisi de témoigner, ainsi que le témoin clé de la Couronne. Il ne peut pas être nommé en raison d'une interdiction de publication.

Ce témoin est un trafiquant de drogue qui affirmait devoir payer de la « protection » à Ruthowsky. Selon lui, un groupe de trafiquants de drogue duquel il faisait partie payait des versements mensuels de 20 000 $ à Ruthowsky et que ces versements ont eu lieu sur une période de dix mois en 2011 et 2012. En échange, ils recevaient de la protection ainsi que des informations privilégiées sur les enquêtes policières qui pourraient les concerner.

Les trafiquants, qui avaient tous un long passé criminel, ont témoigné que Ruthowsky les a laissés travailler librement et vendre de la drogue à Hamilton.

Ruthowsky, en revanche, a témoigné que les vendeurs de drogue lui fournissaient des informations en tant qu'informateurs secrets.

Dans ses déclarations finales, l'avocat de la défense, Greg Lafontaine, a imploré le jury, en vain, de croire que le vendeur de drogue qui a témoigné contre son client mentait et avait déformé la vérité pour obtenir ce qu'il voulait.

Ruthowsky a été arrêté après avoir été pris en flagrant délit d'écoute électronique par la police dans le cadre d'une enquête sur les gangs de rue de la police de Toronto.

L’agent de police n’est pas au bout de ses peines. Il fait face à 16 autres accusations dans un cas séparé.

Avec les informations de CBC News

Procès et poursuites

Justice et faits divers