•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre d’appel va embaucher 80 personnes à Timmins

Un panneau d'HGS est placé au-dessus d'une porte de service.
Le centre d'appel de HGS à Timmins est situé à l'angle de la rue Spruce et de l'avenue Second. Photo: Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Le centre d'appel de HGS Canada, au centre-ville de Timmins, va engager 80 nouveaux employés, devenant ainsi l'une des plus grosses compagnies privées de la ville.

Un texte de Jean-Loup Doudard

Les compagnies minières comme Goldcorp et Glencore demeurent les plus gros employeurs de la région.

Cependant, le nombre d'employés de HGS atteindra 170 après cette ronde d’embauches.

Quatre-vingts, oui, c’est un grand nombre, c’est considérable et ça les pousse dans la catégorie d’entreprise moyenne.

Antoine Vézina, consultant en développement communautaire pour la Corporation de développement économique de Timmins

Ailleurs en Ontario, des centaines d’employés de centres d’appels ont perdu leur emploi depuis le début de l’année. Trois centres d’appels ont fermé dans le sud de la province.

Le coût de la vie à Timmins permet d’engager des employés qualifiés pour pas cher, contrairement à ce qui se passe dans les centres urbains.

« Le fait que t’as un salaire compétitif dans une ville avec un coût de la vie moins élevé donne à l’employé plus de possibilités », dit Antoine Vézina.

« C’est probablement pourquoi un centre peut garder un bureau central et non changer son modèle pour le travail à domicile. »

Le soleil se couche. Une voiture circule sur une rue commerciale.La Third Avenue au centre-ville de Timmins, en Ontario. Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Le centre d’appels est installé à Timmins depuis neuf ans. Parce que son principal client est une société de la Couronne, le centre a besoin d'employés pouvant s’exprimer dans les deux langues officielles.

« Timmins a évidemment une grande population de francophones, une grande population bilingue et c’est donc probablement l'une des raisons importantes pour lesquelles ils se sont installés à Timmins, pour avoir accès à de la main-d'oeuvre qualifiée », dit Antoine Vézina.

La directrice générale de la Zone d’amélioration du centre-ville, Noella Rinaldo, espère quant à elle que les nouveaux employés dépenseront leur argent au centre-ville.

Des restaurants! Nous avons toujours besoin de plus de restaurants au centre-ville.

Noella Rinaldo, directrice générale de la Zone d'amélioration du centre-ville
Noella Rinaldo écoute un présentateur lors d'une réunion du conseil municipal.Noella Rinaldo occupe les fonctions de conseillère municipale et de directrice générale de la Zone d'amélioration commerciale du centre-ville de Timmins. Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Le centre d’appel organisera une activité de recrutement le 28 avril.

Nord de l'Ontario

Emploi