•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui sont ces trentenaires qui influencent Valérie Plante?

Une partie de l'équipe qui a aidé Valérie Plante a accéder au pouvoir.

Une partie de l'équipe qui a aidé Valérie Plante a accéder au pouvoir.

Photo : Ville de Montréal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La plupart sont des milléniaux de moins de 35 ans. Non élus, ils ne bénéficient pas moins d'un pouvoir important auprès de la mairesse. Six mois après son arrivée à la mairie et deux jours avant le congrès de Projet Montréal, Radio-Canada présente les jeunes femmes et hommes de l'ombre qui ont la confiance de Valérie Plante.

Un texte de Thomas Gerbet (Nouvelle fenêtre)

Casquette à palette droite et tuque sur les têtes, bouteilles de porto et de scotch sur les bureaux. Le vendredi soir, après 20 h, l'ambiance est décontractée au troisième étage de l'hôtel de ville, celui du cabinet.

Contrairement à l'ex-maire Denis Coderre, qui était davantage entouré de collaborateurs de la génération X, Valérie Plante, 43 ans, a constitué une équipe de Y pour soutenir le rythme d'enfer de son travail de mairesse.

Marie-Ève Gagnon, 35 ans, directrice de cabinet de la mairesse

Marie-Ève Gagnon et Valérie PlanteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marie-Ève Gagnon et Valérie Plante

Photo : Projet Montréal

C'est la plus proche de tous les proches. Marie-Ève Gagnon est la voisine de bureau de la mairesse et les deux travaillent main dans la main. La directrice de cabinet s'occupe de la gestion des crises, mais a aussi la charge de garder le contact avec les chefs de cabinet des gouvernements à Québec et Ottawa. Elle était autrefois l'attachée de presse de Luc Ferrandez.

Guillaume Cloutier, 33 ans, directeur de cabinet adjoint de la mairesse

Guillaume Cloutier avec Valérie Plante et Marie-Ève GagnonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Guillaume Cloutier avec Valérie Plante et Marie-Ève Gagnon

Photo : Facebook

C'est l'homme des dossiers, le travailleur de l'ombre qui doit garder l'oeil partout pour s'assurer de la stratégie et de la réalisation des promesses politiques. Guillaume Cloutier fait le lien entre la mairesse et les élus du comité exécutif. Ancien attaché politique de Luc Ferrandez, il est l'un des plus expérimentés de l'équipe en politique municipale. C'est lui qui a dirigé la campagne électorale de Valérie Plante.

Marc-André Viau, 38 ans, directeur des communications de la mairesse

Marc-André Viau, directeur des communications de Valérie PlanteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marc-André Viau, directeur des communications de Valérie Plante

Photo : Projet Montréal

En politique aujourd'hui, tout dépend de la communication, et c'est lui qui la dirige. Marc-André Viau fait partie du premier cercle autour de la mairesse, avec Marie-Ève Gagnon et Guillaume Cloutier. Il donne des conseils stratégiques et participe aux cellules de crise. Il rédige aussi des discours de Valérie Plante. Il a notamment été responsable des communications du NPD à Ottawa de 2008 à 2015.

Geneviève Jutras, 32 ans, attachée de presse de la mairesse

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, répond aux questions des journalistes jeudi après sa présentation devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, répond aux questions des journalistes jeudi après sa présentation devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Photo : Radio-Canada

Quand Valérie Plante s'adresse aux médias, Geneviève Jutras n'est jamais loin. Arrivée dans l'équipe en janvier, elle a rapidement gagné la confiance de la mairesse au point d'écrire certains de ses discours et de participer à des réunions stratégiques. Geneviève Jutras ne vient pas du milieu politique, un atout que souhaitait Valérie Plante pour diversifier son équipe. Elle a neuf ans d'expérience dans le milieu des affaires.

Félix Gravel, 32 ans, directeur de cabinet de la mairesse à l’arrondissement de Ville-Marie

Félix Gravel, directeur de cabinet de Valérie Plante à l’arrondissement Ville-MarieAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Félix Gravel, directeur de cabinet de Valérie Plante à l’arrondissement Ville-Marie

Photo : Facebook

Dernier arrivé dans l'équipe, en février, il est considéré par plusieurs comme l'« étoile montante ». Très apprécié de la mairesse et de sa chef de cabinet, Félix Gravel fait partie de ceux dont l'avis compte. Lui et Valérie Plante se parlent souvent. Il gère ses dossiers dans l'arrondissement de Ville-Marie, dont elle est aussi mairesse. Cofondateur de Piétons Québec, il a travaillé quatre ans au Conseil régional de l’Environnement de Montréal. Comme plusieurs autres membres du cabinet, il est diplômé en urbanisme.

Alia Hassan-Cournol, 30 ans, attachée politique de la mairesse

Alia Hassan-Cournol, en compagnie de Valérie PlanteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alia Hassan-Cournol, en compagnie de Valérie Plante

Photo : Facebook

C'est une des fidèles de Valérie Plante. Les deux femmes sont devenues très proches durant la campagne électorale. Alia Hassan-Cournol l'accompagnait sur le terrain sept jours sur sept pour gérer son agenda. La jeune femme, qui a les nationalités française et égyptienne, s'occupe des dossiers de diversité, d'immigration et d'antiracisme. Elle a un accès direct à la mairesse.

Youssef Amane, 32 ans, attaché de presse du comité exécutif

Youssef Amane, attaché de presse du Comité exécutif de la Ville de MontréalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Youssef Amane, attaché de presse du Comité exécutif de la Ville de Montréal

Photo : Facebook

Même s'il travaille davantage avec les autres élus, Youssef Amane reste très proche de la mairesse. Il a sa confiance et elle sollicite souvent son avis, que ce soit en matière de communication ou concernant les dossiers de sport. Ancien attaché de presse de Valérie Plante durant la campagne, il n'a pas besoin d'invitation pour se rendre dans le bureau de la mairesse. De 2011 à 2014, il s'occupait des communications du caucus québécois du NPD.

Andréanne Maltais-Tremblay, 31 ans, responsable du soutien aux élus

Andréanne Maltais-TremblayAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Andréanne Maltais-Tremblay

Photo : Courtoisie

Fervente militante de Valérie Plante depuis les tout débuts, elle collaborait déjà avec elle lors de son mandat de conseillère municipale dans l'arrondissement Ville-Marie. Andréanne Maltais-Tremblay a l'oreille de la mairesse sur les dossiers d'urbanisme et de transports collectifs (REM, ligne rose...). Elle a été conseillère en mobilité durable au ministère des Transports du Québec durant quatre ans et fait partie des diplômés en urbanisme de l'équipe.

Glenn Castanheira, 31 ans, responsable du soutien aux élus

Ami de la mairesse, il a de l'influence sur les questions économiques. Glenn Castenheira était conseiller spécial de Valérie Plante lorsqu'elle était chef de l'opposition. Comme il ne vient pas du parti Projet Montréal, la mairesse apprécie son regard extérieur. Ancien directeur général de la Société de développement du boulevard Saint-Laurent, il est responsable des dossiers de développement économique et commercial. Lui aussi est diplômé en urbanisme.

Maude Boutet, 38 ans, attachée politique de la mairesse

Maude Boutet, attachée politique, responsable des événements de la mairesse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Maude Boutet, attachée politique, responsable des événements de la mairesse.

Photo : David Ospina/UDA

Elle n'a pas un rôle de conseil politique, mais son importance est centrale dans l'entourage de la mairesse. Maude Boutet a la lourde charge de coordonner les événements de Valérie Plante et les très nombreuses demandes. Elle doit déterminer qui la mairesse rencontrera, tout en informant diplomatiquement ceux qu'elle ne rencontrera pas. Maude Boutet accompagne la mairesse partout sur le terrain. Les deux femmes se connaissent depuis 2013. Maude Boutet vient du milieu du théâtre.

Isabelle Proulx-Hétu, 35 ans, adjointe de la mairesse

Isabelle Proulx-HetuAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Isabelle Proulx-Hetu

Photo : Courtoisie/Anna Rok

C'est la responsable de l'agenda de Valérie Plante. Elle jongle tous les jours avec l'horaire bien rempli de la mairesse, tout en s'assurant qu'elle garde du temps pour sa famille. Isabelle Proulx-Hetu travaillait au sein du cabinet de l'ex-maire Denis Coderre depuis 2014.

Daniella Johnson-Meneghini, 28 ans, attachée politique de la mairesse

Daniella Johnson-MeneghiniAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Daniella Johnson-Meneghini

Photo : Facebook

Elle a la charge des réseaux sociaux de la mairesse, un rôle d'importance et même stratégique en 2018. Daniella Johnson-Meneghini accompagne Valérie Plante presque partout et peut publier en son nom, sans nécessairement demander l'autorisation. Elle était déjà à la barre des réseaux sociaux durant la campagne électorale. C'est la plus jeune du cabinet.

Jimmy Zoubris, 54 ans, le conseiller très spécial de la mairesse

Jimmy Zoubris, dans sa papeterie de l'avenue du Parc.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jimmy Zoubris, dans sa papeterie de l'avenue du Parc.

Photo : Pages Jaunes

C'est le doyen de l'entourage, l'exception qui confirme la règle de l'équipe de trentenaires. Jimmy Zoubris a un rôle capital pour Valérie Plante dans la gestion des dossiers difficiles. Ce commerçant est considéré comme son « fixer », celui qui travaille pour ses intérêts auprès de l'opposition, du milieu des affaires, des sports ou de la communauté anglophone.

Électron libre, il a aussi un rôle de « pompier » pour éteindre des crises avec des élus du caucus aux avis divergents ou quand des négociations coincent. C'est lui qui est à l'origine de la rencontre au sujet du stade de baseball entre la mairesse et les hommes d'affaires Stephen Bronfman et Mitch Garber. Ancien vice-président de Projet Montréal, il avait participé au recrutement de Valérie Plante comme candidate, en 2013.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !