•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Sud-Coréens en repérage à l’usine Boréal d’Alma

Des visiteurs rassemblés autour d'une poutre de bois.
Un membre du groupe traduit les explications d'assemblage d'une poutre usinée à ses compatriotes sud-coréens. Photo: Radio-Canada / Rémi Tremblay

L'entreprise Produits Boréal a reçu la visite d'entrepreneurs en construction sud-coréens. Le groupe s'intéresse aux poutres préisolées destinées aux chalets et aux résidences que fabrique l'entreprise d'Alma.

Un promoteur immobilier, des entrepreneurs en construction et un importateur en matériaux faisaient partie du groupe de Sud-Coréens de passage au Lac-Saint-Jean.

Ce voyage avait un objectif bien précis : les Sud-Coréens souhaitent construire un quartier de maisons en bois dans la région de Séoul.

En Corée du Sud, le marché principal c’est surtout en béton, mais depuis quelques années les maisons à ossature bois prennent de plus en plus d’importance.

Alain Boulet, bureau des exportations du bois

Les éventuels clients avaient des questions bien précises avant de choisir la technologie qu'ils utiliseront. Ils ont d'ailleurs visité une usine en Beauce qui fabrique un produit concurrent.

L'actionnaire Pierre Girard explique que les Sud-Coréens souhaitent davantage acheter des poutres préisolées en vrac pour construire eux-mêmes les résidences.

En 2016, Boréal avait fait une percée dans le marché chinois avec ses maisons en bois.

« L’exportation pour nous c’est un peu plus pour combler la période qu’on dit hors saison, de novembre à avril, parce que le climat du Québec fait que ça ne se construit pas vraiment », explique Pierre Girard.

Boréal espère ainsi stabiliser sa production dans ses usines d'Alma et de Granby qui comptent 80 employés.

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires