•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stéréotypes : quel avenir pour Apu dans Les Simpson?

Apu tient son verre de vin avec colère en regardant Homer, dans une scène de la série Les Simpson

Homer, Marge, Manjula et Apu dans une scène de la série Les Simpson

Photo : The Simpsons/Facebook

Radio-Canada

Hank Azaria, célèbre voix de personnages divers dans la version originale de la série télévisée The Simpsons (Les Simpson en français), s'est dit prêt, mardi, à arrêter d'interpréter Apu. Depuis plusieurs mois, le propriétaire du dépanneur Kwik-E-Mart fait polémique : le personnage véhiculerait des clichés sur la communauté indienne dans la série satirique diffusée sur Fox.

Interrogé à l'occasion de l’émission The Late Show with Stephen Colbert, Hank Azaria a affirmé que le débat lui avait « ouvert les yeux », tout en indiquant n’avoir jamais voulu offenser qui que ce soit. Celui qui prête sa voix à des dizaines de personnages dans la série, dont Moe et le chef Wiggum, se montre ouvert à l’idée de profonds changements concernant Apu, personnage apparu dans la série en 1990. Celui-ci représentait alors l'une des rares figures indiennes à la télévision américaine.

Je suis prêt à me retirer ou à collaborer à la transition du personnage. J’espère que c’est ce que The Simpsons choisira de faire. Cela me semble la chose à faire.

Hank Azaria, acteur

Connu à la fois pour son « Thank you, come again! » (merci, revenez-nous voir!) prononcé avec un fort accent indien et pour ses ruses en vue de vendre les produits de son dépanneur, Apu Nahasapeemapetilon a récemment fait l’objet d’un documentaire intitulé The Problem with Apu (Le problème avec Apu). L’humoriste américain d’origine indienne Hari Kondabolu y dénonce les clichés véhiculés par le personnage, notamment dans ses situations professionnelle et familiale – Apu est père de huit enfants, nés d’un mariage arrangé avec Manjula.

« En regardant The Simpsons le dimanche, on comprenait le sens des blagues à notre endroit le lundi à l’école, selon ce qu'Apu avait fait dans le dernier épisode », avait expliqué Hari Kondabolu à la BBC, l’an dernier.

La réponse des auteurs n'a pas plu

Les auteurs et les producteurs de la série animée ont tenté de répondre à ces reproches, dans un épisode diffusé au début du mois, laissant entendre que les personnes qui ont émis des critiques devraient prendre du recul.

Alors qu’elle lisait un livre à sa fille Lisa, Marge Simpson en modifiait l’histoire pour le rendre moins polémique, tout en lui ôtant une partie de son intérêt. Lisa s’adressait ensuite au public : « Quelque chose qui a démarré il y a plusieurs décennies, qui était applaudi et inoffensif, n'est plus politiquement correct. Que peut-on y faire? » On pouvait ensuite voir une photo d’Apu, avec, comme dédicace, la célèbre phrase de Bart « Don't have a cow! », qui signifie de ne pas s'en faire – mais qui, en prenant la traduction littérale (« ne possède pas une vache »), peut aussi être vu comme un jeu de mots faisant référence à l'animal sacré chez les hindous.

La scène n’a pas éteint la polémique, bien au contraire. Hank Azaria semble vouloir se dissocier de la réponse offerte, rappelant mardi qu’il n’avait rien à voir avec ce segment de l'émission. « Ce n’est pas le message que je veux faire passer », a-t-il ajouté.

Avec les informations de Associated Press, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Séries télé

Arts