•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du projet de reconstruction du pont Brabant-Philippe, à Gatineau

Le pont Brabant Philippe, à Gatineau, n'est toujours pas démoli en avril 2018 pour son éventuelle reconstruction.

État du pont Brabant-Philippe, à Gatineau, en avril 2018

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Gatineau a lancé un appel d'offres pour reconstruire le pont Brabant-Philippe. Cet appel vise des services professionnels d'ingénieurs-conseils pour planifier les travaux de démolition et de reconstruction.

Dans l'appel d'offres, la Ville précise que les services requis comprennent aussi « l’élaboration de concepts, la réalisation de rencontres de discussion et la préparation de plans et devis pour l’ajout d’équipements de sécurité sur trois ponts couverts situés dans le district de la Rivière-Blanche; soit les ponts Brabant-Philippe, Roland-Houet et des Bénévoles ».

La firme d'ingénieurs-conseils choisie sera également responsable de la surveillance des travaux.

Une somme de 770 000 $ est prévue pour la réédification du pont et une allocation de 170 000 $ est consentie pour l’ajout d’équipements de sécurité sur les trois ponts. La Ville de Gatineau a réservé un budget de 100 000 $pour les imprévus ou l'augmentation des coûts durant les travaux.

Il s'agit de la deuxième reconstruction du pont Brabant-Philippe depuis sa construction en 2007. Ce pont couvert, principalement en bois, a été la proie des vandales à deux reprises, en 2011 et 2016.

Sa reconstruction prévue pour l'an dernier a été retardée en raison des inondations printanières.

À la suite du deuxième incendie, en juin 2016, la Ville avait investi dans un nouveau système de sécurité.

Construit en 2007 et enjambant la rivière Blanche, le pont Brabant-Philippe est considéré comme le premier pont couvert du 21e siècle.

Il est l'un des trois ponts couverts construits dans un sentier cyclable le long de la rivière Blanche, qui est situé en partie dans le parc écologique Dalton. Il s'agit d'un projet mené à bout de bras par les bénévoles de la Corporation d'aménagement de la rivière Blanche.

La reconstruction « de ce bijou de la ville » est essentielle, selon le président du comité exécutif de la Ville de Gatineau, Gilles Carpentier.

« Je le dis souvent, c'est presque un exemple à suivre pour les gens qui veulent se pencher sur les histoires à succès d'engagement communautaire », a-t-il dit.

Ça fait partie du patrimoine bâti de ce site-là [sentier cyclable], c'est beaucoup de bénévoles

Gilles Carpentier, président du comité exécutif de la Ville de Gatineau

Les firmes intéressées ont jusqu'au 22 mai pour soumettre leur proposition.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Société