•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Discussions sur l'avenir du club Acromat à la polyvalente de Matane

Une dizaine de parents étaient présents à la rencontre à la bibliothèque de la polyvalente de Matane.
Une dizaine de parents étaient présents à la rencontre à la bibliothèque de la polyvalente de Matane. Photo: Radio-Canada

Le Conseil d'établissement de la polyvalente de Matane souhaite mettre sur pied un espace de discussion concernant l'avenir du club de gymnastique Acromat dans ses locaux actuels.

Un texte de Félix Morrissette-Beaulieu

C'est ce qui est ressorti des discussions lors d'une rencontre du Conseil d'établissement (CE) qui s'est tenue mardi, où une dizaine de parents s'étaient déplacés pour y assister.

Depuis 40 ans, le club de gym, qui compte près de 125 gymnastes, occupe une partie d'un gymnase de la polyvalente.

Une entente entre la polyvalente de Matane et le club Acromat existe depuis 2013. Cette entente permet au club Acromat de demeurer dans la polyvalente et se renouvelle automatiquement chaque année.

Le Conseil d'établissement a présenté cette entente à ses membres, nouveaux pour la plupart, afin de la remodeler, l'abolir ou la renouveler.

En vertu de cette entente, le club ne paie pas de loyer à la polyvalente et garantit le salaire de ses entraîneurs.

École polyvalente de MataneÉcole polyvalente de Matane Photo : Radio-Canada

Aucune décision n'a été prise pour le moment concernant l'expulsion ou le déplacement du club.

« On veut regarder avec le club les possibilités de relocalisation pour eux. On veut le faire dans une entente où on veut discuter avec eux pour voir les possibilités. Ce n'est pas dans l'optique de mettre le club dehors », indique le président du CE de la polyvalente de Matane, René Bélanger.

Des parents inquiets

Plusieurs parents s'étaient déplacés mardi pour en savoir davantage sur l'avenir du club de gymnastique. Selon des parents présents, l'expulsion du club de la polyvalente de Matane pourrait amener sa fermeture.

Le club, qui est très populaire auprès des jeunes, représente souvent une porte d'entrée pour les jeunes filles pour faire du sport de compétition.

« Principalement, 95 % de nos jeunes gymnastes sont des filles, c'est un bel exemple, surtout au niveau des adolescentes », souligne un parent, Pascale Charest.

Besoin d'espace

Selon le président du CE, René Bélanger, « il y a une problématique par rapport à l'espace ». L'arrivée d'étudiants provoquée par la fermeture de l'école Marie-Guyart rend notamment plus difficile l'accès au gymnase, selon lui.

Ce manque d'espace fait aussi en sorte que les jeunes font moins de sport, selon un enseignant présent, Rock Nadeau.

Il indique que les jeunes bougent en moyenne 16 minutes durant une période d'éducation physique de 60 minutes. Il est parfois impossible de faire bouger tous les jeunes en même temps, faute d'espace.

« Pour plusieurs jeunes, il s'agit de la seule fois de la semaine où ils peuvent faire du sport », croit l'enseignant en éducation physique, qui aimerait pouvoir accéder à la section du gymnase occupé par le club de gym.

Une rencontre entre le CE de la polyvalente de Matane et les responsables du club Acromat est prévue prochainement.

Sports