•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des campagnes de sociofinancement après l’attaque à Toronto

Trois policiers près de corps sur le trottoir.
Des policiers torontois sur la scène du crime Photo: La Presse canadienne / Nathan Denette
Radio-Canada

La Ville de Toronto et plusieurs organisations recueillent des fonds pour les proches des victimes de l'attaque au camion-bélier de lundi ainsi que pour les travailleurs d'urgence bouleversés par la tragédie.

La Ville a lancé un fonds d’aide (Nouvelle fenêtre) accompagné du mot-clic #TorontoStrongFund.

Le fonds a été établi en partenariat avec la Fondation de Toronto, l’organisation GoFundMe et l’organisme d’aide psychologique Victim Services Toronto.

Le maire John Tory explique que cette initiative vise à mieux « coordonner » l’aide, à la suite de l'attaque qui a fait 10 morts et 14 blessés lundi.

En cette période de grande douleur et de tristesse, nombre de citoyens cherchent des façons d’aider.

John Tory, maire de Toronto

« Grâce à ce fonds, les gens peuvent aider avec confiance, en sachant que leur argent aura un impact pour ceux dont la vie a été touchée par la tragédie », ajoute la présidente de la Fondation de Toronto, Sharon Avery.

Autres campagnes GoFundMe

L'organisme caritatif musulman DawaNet, qui avait aidé à recueillir plus de 800 000 $ pour les victimes de l'attentat de la mosquée de Québec l’an dernier, a lui aussi lancé une campagne sur la plateforme GoFundMe (Nouvelle fenêtre).

Son objectif est de collecter 1 million de dollars cette fois-ci, notamment pour couvrir les dépenses liées aux funérailles des victimes.

Une autre organisation cherche à recueillir, elle, 100 000 $, grâce à GoFundMe.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur l'attaque au camion-bélier
Avec les informations de CBC

Toronto

Politique municipale