•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommages et recueillement après l'attaque au camion-bélier à Toronto

Des fleurs ont été déposées en hommage aux victimes de l'attaque au camion-bélier à Toronto.

Photo : The Canadian Press / Aaron Vincent Elkaim

Radio-Canada

L'heure est au recueillement à Toronto, au lendemain d'une attaque au camion-bélier qui a fait 10 morts et 14 blessés.

Un mémorial a été créé à l'angle de la rue Yonge et de l'avenue Finch, où s'est produit le drame.

Messages de soutien, d'espoir et de paix se multiplient dans une communauté encore choquée et qui cherche des réponses.

Fatima Bouabdalli a laissé un mot pour offrir ses condoléances aux victimes et aux familles.

On pose la question : pourquoi? On veut une réponse. Pourquoi?

Fatima Bouabdalli

Constantin Goulich habite dans le quartier depuis 15 ans et est l'un des instigateurs de ce mémorial.

Il se dit soulagé que l'auteur présumé de l'attaque puisse faire face à la justice, et considère que le policier qui a procédé à l'arrestation du suspect est un héros, car il n'a pas tiré.

Mark Thomson, un résident du quartier, raconte avoir vu un homme mourir sous ses yeux : « Il me disait : "Ne me laisse pas mourir" et il est décédé. »

Hisham Bouabdalli n'était pas dans le quartier au moment de la tragédie, mais il a tenu à rendre hommage aux victimes : « On se sent tous touchés par ça. Je trouvais que c'était essentiel de venir ce matin. »

Avec des informations de Camille Fereisen et Marie-Hélène Ratel.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur l'attaque au camion-bélier

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers