•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque au camion-bélier : qui est Alek Minassian?

Dessin de cour de l'accusé au regard impassible.

L'accusé, Alek Minassian, lors de sa comparution en cour, le 24 avril.

Photo : CBC/Pam Davies

Radio-Canada

Que sait-on d'Alek Minassian, qui doit répondre à 10 accusations de meurtre à la suite de l'attaque de la rue Yonge, mis à part le fait qu'il a 25 ans et qu'il habite à Richmond Hill, au nord de Toronto?

Selon Ottawa, il n'était pas connu des policiers et n'avait pas de lien avec le terrorisme international.

Des agents menottent un suspect contre une voiture.

Le suspect de l'attaque au camion-bélier, Alek Minassian, a été arrêté une vingtaine de minutes après les faits.

Photo : Radio-Canada / Clark Hua Zhang / Twitter

Le suspect a agi « délibérément », selon le chef de police de Toronto, Mark Saunders. Toutefois, aucun motif n'a encore été évoqué par les enquêteurs.

Dans une vidéo de son arrestation qui a circulé sur les réseaux sociaux, on peut entendre le suspect crier : « Tire sur moi! ». Un policier lui demande plusieurs fois de se coucher au sol. « J'ai une arme à feu dans ma poche! » ajoute-t-il. En fait, Minassian n'était pas armé, selon la police.

Il a brièvement fait partie des Forces armées canadiennes. Il avait joint les rangs de la base de l'armée à Saint-Jean-sur-Richelieu en août dernier mais n'a jamais terminé sa formation et a quitté les Forces après seulement 16 jours.

Minassian a grandi à Richmond Hill, une banlieue du nord de Toronto, où il vivait avec son père.

Une présence en ligne

Il avait un compte LinkedIn, dans lequel il confirme avoir fréquenté le Collège Seneca.

Il avait également un compte Facebook, qui a été supprimé par la direction du média social suite à l'attaque. Il a d'ailleurs publié un court texte sur Facebook tout juste avant de commettre ses meurtres présumés. Dans cette publication, il fait référence à Elliot Rodger, l'homme responsable de la tuerie d'Isla Vista, en Californie.

Selon Ari Blaff, un homme qui dit avoir fréquenté l'école secondaire Thornlea de Thornhill avec Minassian, celui-ci n'avait pas vraiment de cercle social.

« Je me souviens de l'avoir vu marcher dans les couloirs, d'habitude seul, ou à la cafétéria, tout seul », dit M. Blaff. « Ma mémoire n'est pas parfaite, mais je ne pense pas que ce soit une erreur de dire qu'il n'avait pas vraiment de cercle social. »

Les policiers demandent à tout témoin de l'attaque de communiquer avec eux.

Deux lignes téléphoniques spéciales ont été ouvertes, l'une pour les victimes et leur famille et une autre pour les témoins.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur l'attaque au camion-bélier

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers