•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vérifications de travaux d'enrochement le long de la Petite rivière Cascapédia

Un enrochement de plus de 300 mètres le long de la Petite rivière Cascapédia
Un enrochement de plus de 300 mètres le long de la Petite rivière Cascapédia Photo: Radio-Canada

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques mène des vérifications sur des travaux d'enrochement qui ont été exécutés sur la rive de la Petite rivière Cascapédia, en mars dernier.

Le ministère précise que des travaux réalisés par des particuliers à des fins privées ne sont pas assujettis à un certificat d'autorisation en vertu de l'article 22 de la Loi sur la qualité de l'environnement. Cependant, des enrochements de plus de 300 mètres sont assujettis au Règlement sur l'évaluation et l'examen des impacts sur l'environnement (REEIE).

Depuis le 23 mars, il est désormais possible d'enrocher le littoral jusqu'à 500 mètres avec la nouvelle version de la Loi sur la qualité de l'environnement.

Ces travaux peuvent également nécessiter l'autorisation de la MRC, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec ou de Pêches et Océans Canada.

Ces autorités peuvent édicter aux promoteurs les normes ou critères à respecter pour cette situation.

Le saumon et la truite de mer font partie des espèces qui fréquentent la Petite rivière Cascapédia.

D'après les informations de Pierre Cotton

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Environnement