•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hommages se multiplient après l'attaque à Toronto

Des personnes écrivent un mot.

Un mémorial a été créé dans le centre-ville de Toronto en hommage aux victimes.

Photo : The Canadian Press / Aaron Vincent Elkaim

Radio-Canada

Après la tragédie qui a frappé Toronto, meurtrie par la mort de 10 personnes renversées lundi après-midi par un camion-bélier, les hommages se sont multipliés. Un mémorial a été créé dans les rues du centre-ville.

Installé peu de temps après ce drame à l'angle de la rue Yonge et de l'avenue Finch, ce mémorial a permis à de nombreuses personnes de déposer des fleurs et d'écrire de multiples messages de soutien et d'espoir aux familles touchées par cette attaque.

Aux alentours de 13 h 30 lundi, une fourgonnette blanche a mortellement renversé 10 piétons en descendant la rue Yonge, une artère achalandée de Toronto. Quinze autres personnes ont également été blessées.

Le premier ministre Justin Trudeau a évoqué un « attentat tragique et insensé ».

Un homme écrit un message.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des centaines de mots et messages d'espoir ont été écrit, en hommage aux victimes.

Photo : The Canadian Press / Aaron Vincent Elkaim

Quelques heures après cette attaque, une minute de silence a été observée au Centre Air Canada, situé à quelques kilomètres de ce tragique événement. La sécurité avait par ailleurs été renforcée pour ce match entre les Bruins de Boston et les Maple Leafs.

Les Maple Leafs rendent hommage aux victimes de Toronto avant le match

Avant les hymnes nationaux, les joueurs et les spectateurs ont observé un moment de recueillement.

Dans la soirée, les lumières de la Tour du CN, emblème de Toronto, se sont éteintes, en hommage aux nombreuses victimes.

Les drapeaux de l’hôtel de ville d’Ottawa ont été mis en berne pour souligner la tragédie. À Montréal, la mairesse Valérie Plante a pris une décision semblable.

Plusieurs sportifs et clubs torontois ont également réagi sur les réseaux sociaux afin d'apporter leur soutien aux victimes, dont le Toronto FC. « Même si nous sommes loin de la maison, nos pensées sont dirigées vers Toronto et vont aux personnes touchées par cette tragédie », pouvait-on lire sur le compte Twitter de l'équipe de soccer.

Les Blue Jays ont quant à eux transmis leurs « sincères condoléances à toutes les personnes touchées par cet événement tragique ».

« C’est notre ville, c’est notre maison. Ensemble, nous sommes unis », a pour sa part tweeté l’équipe de basketball des Raptors, envoyant du même coup ses pensées à tous ceux touchés de près ou de loin par l'attaque.

Alek Minassian, un homme de 25 ans, originaire de Richmond Hills, au nord de Toronto, a été identifié comme le conducteur présumé dans cette attaque par les forces de l'ordre. Il n'aurait pas de lien avec le terrorisme international et ne serait pas connu par la police torontoise.

Il doit comparaître mardi, à 10 h, devant la Cour de justice de l'Ontario. Les accusations qui pèsent contre lui seront dévoilées à ce moment.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur l'attaque au camion-bélier

Toronto

Justice et faits divers