•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 adolescents arrêtés pour le viol présumé d'une fille de 13 ans

Les précisions de Pascal Robidas

Des accusations ont été déposées contre trois adolescents en Chambre de la jeunesse à Montréal relativement au possible viol d'une adolescente de 13 ans le mois dernier.

En tout, cinq adolescents – une fille et quatre garçons – âgés de 13 à 16 ans ont été arrêtés par la police en raison de leur implication présumée dans l'événement. Le présumé viol aurait été filmé et partagé sur deux réseaux sociaux.

Trois adolescents, deux garçons et une fille, ont comparu vendredi dernier. Ils sont accusés d'agression sexuelle avec une autre personne, d'agression sexuelle armée, de séquestration, de possession, de production et de distribution de pornographie juvénile.

Les trois adolescents demeurent détenus en attendant de revenir en cour mercredi pour leur enquête sur remise en liberté.

Un autre garçon a été arrêté, mais a été libéré sur promesse de comparaître jeudi matin. Le cinquième adolescent arrêté ne fait face à aucune accusation pour l'instant, mais l'enquête se poursuit.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dit avoir été informé de l'incident le 30 mars dernier.

Selon l'agente Andrée-Anne Picard, l'agression sexuelle serait survenue quelques jours plus tôt, soit le 24 mars, entre 20 h et 23 h 30, dans un appartement situé à Montréal-Nord.

La police confirme que la victime et les suspects se connaissaient et qu'ils se trouvaient tous à une fête ensemble.

Les autorités n'ont toutefois pas voulu divulguer si d'autres personnes étaient présentes dans l'appartement au moment du viol.

Le SPVM dit n'avoir aucune raison de croire qu'il y a d'autres victimes dans ce dossier.

Avec les informations de La Presse canadienne

Grand Montréal

Crimes et délits