•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kelly Bado gagne le vote populaire, mais perd à l'émission La voix

Deux hommes et une femme posent pour la caméra en arrière-scène.
La chanteuse franco-manitobaine Kelly Bado (à droite) en compagnie des participants Jonathan (à gauche) et Yann. Photo: Kelly Bado
Radio-Canada

L'artiste franco-manitobaine Kelly Bado a été éliminée dimanche soir, en quart de finale, à l'émission de télévision La voix, diffusée sur le réseau TVA, bien qu'elle ait obtenu le plus grand nombre de votes du public.

La chanteuse a reçu 44 % des votes du public et 32 % des votes de son entraîneuse, Lara Fabian. Une fois les notes additionnées, elle a perdu par seulement 2 points de pourcentage face à son rival, Félix Lemelin.

Je suis contente d’être arrivée là où j’étais arrivée, et surtout je suis repartie avec le vote du public, et ça, c’est plus cher que tout.

Kelly Bado

« Je me sens vraiment bien et soulagée, il y a plein d’émotions, mais certainement la plus grande c’est le sentiment d’avoir bien fait et d’être contente », déclare Kelly Bado.

L’expérience aura permis à la chanteuse de se faire connaître et de mettre en valeur la francophonie manitobaine au Québec. « Je trouve que c’est mission accomplie », lance-t-elle.

Personnalité web et ami de Kelly Bado, Jimmy Chabot, aussi connu comme jimchab, était présent dans la salle. Il dit avoir senti la vague d'amour du public pour la chanteuse.

Une scène largement éclairée.La chanteuse Kelly Bado sur la scène durant les répétitions avant les quarts de finale à l'émission « La voix », de TVA. Photo : Kelly Bado

« Encore une fois, elle a été touchante et je crois que les membres du public l’ont senti », ajoute le vlogeur.

« Elle a presque réussi à passer à la prochaine ronde, c’est vraiment dommage », déplore Jimmy Chabot.

J’en pleure encore. Elle nous a encore une fois fait pleurer.

Jimmy Chabot

L'auteure-compositrice-interprète semble moins déçue par sa courte défaite que ses admirateurs.

« Pour moi, chacun dans sa diversité est spécial. Ça veut dire que c’est très difficile de comparer des talents différents, alors je trouve que tout le monde mérite sa place », affirme Mme Bado, en ajoutant qu’elle ne s’est jamais laissée atteindre par le stress du concours.

Pour encourager son amie, Jimmy Chabot avait apporté un drapeau franco-manitobain, un accessoire qui a fait réagir les gens dans le public.

« Le monde au Québec me demandait si c’était le drapeau de la Côte d’Ivoire et ça me permettait d’expliquer que c’était le drapeau du Manitoba français », affirme celui qui a vécu dans la province des Prairies pendant deux ans.

Monique Lacoste était très présente sur les réseaux sociaux, dimanche soir, pour encourager les Manitobains à voter pour leur représentante.

L’ancienne participante au Festival international de la chanson de Granby affirme avoir découvert l'émission La voix grâce à Kelly Bado. Elle comprend la déception qu'a pu vivre l'artiste.

Selon elle, Kelly Bado a donné au Manitoba français une plateforme à l’émission. « C’est bien que les Québécois s’aperçoivent qu’il y a une communauté dynamique à l’extérieur du Québec », affirme-t-elle.

« La tribune et la plateforme qu’elle a eues en passant à La voix en disent beaucoup pour le reste de sa carrière, et dans le fond, c’est ça qui compte », ajoute Monique Lacoste, qui se réjouit pour l'avenir de la chanteuse. Elle croit que l’important vote du public démontre l’amour de tout le pays pour la chanteuse.

« Je souhaite qu’elle puisse vivre de son métier parce qu’elle le mérite », conclut Monique Lacoste.

« On n’a pas fini d’entendre parler de moi », confie Mme Bado. Sans donner plus de détails, elle affirme : « il va y avoir des spectacles, et il va y avoir des voyages ».

Elle prépare aussi un album qui pourrait être prêt au printemps 2019.

Manitoba

Musique chanson/pop