•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens de Rouyn-Noranda se mobilisent pour le Jour de la Terre

Participants au Jour de la Terre à Rouyn-Noranda.
Participants au Jour de la Terre à Rouyn-Noranda. Photo: Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Une quinzaine de personnes ont participé dimanche après-midi à une opération de nettoyage au centre-ville de Rouyn-Noranda.

Un texte de Boualem Hadjouti

L'action s'inscrit dans le cadre du Jour de la Terre, un événement annuel mondial qui vise à accompagner les personnes et les organisations pour diminuer leur impact sur l'environnement.

Cette année, le Jour de la Terre met plus particulièrement en lumière le problème du plastique.

À Rouyn-Noranda, l'événement a été organisé par le Groupe ÉCOcitoyen (GECO).

« L'action citoyenne est souvent une action qu'on néglige un petit peu ou qu'on considère un peu moins, pourtant c'est l'action la plus importante. C'est le citoyen qui est le consommateur et qui génère la matière et ainsi de suite. Puis la matière qu'on retrouve au centre-ville, ce n'est pas tombé du ciel. On pense que oui, c'est important », dit le directeur Maurice Duclos.

Quand on sait que recycler une tonne de plastique, de métal ou de verre, ça évite environ 2 à 2,5 tonnes de gaz à effet de serre, et plus qu'on recycle plus on participe à la lutte aux changements climatiques.

directeur Maurice Duclos

Marie-Eve Duclos a participé avec ses deux enfants à l'activité.

Elle croit que c'est un moyen de leur faire prendre conscience de l'importance de protéger l'environnement.

« C'est une belle occasion pour nous de faire sensibiliser nos enfants à l'importance de prendre soin de notre planète, de notre environnement. On l'aime notre planète terre... », dit Marie-Eve Duclos.

Nettoyage des rues de Rouyn-NorandaMarie-Ève Duclos et ses deux enfants participent à une opération de nettoyage dans le cadre du Jour de la Terre. Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Les participants ont été surpris par la quantité de déchets ramassés en quelques minutes seulement du début de l'événement.

« Ça m'a surpris surtout pour la courte distance, on a rempli trois sacs avec le [groupe], puis on fait un petit coin. [Il y a des déchets] dans les ruelles, ça rentre jusque sur les pelouses, sur les cours aussi », dit Jessica Bourgeois.

« Ça me dit que les gens ne prennent même pas la peine de ramasser les circulaires qu'ils trouvent dans leur boîte postale puis ils les laissent juste à terre. C'est un peu désolant à voir, mais bon ... », se désole Nicolas Maheux.

La MRC de la Vallée-de-l'Or a tenu un kiosque sur le thème du recyclage dans le Carrefour du Nord-Ouest samedi.

Abitibi–Témiscamingue

Environnement