•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record d'achalandage au Festival Jazz et Blues de Saguenay

Un spectacle au festival
Le 23e festival jazz et blues de Saguenay note un record d'achalandage. Photo: Radio-Canada

Le Festival Jazz et blues de Saguenay a battu un nouveau record d'achalandage pour sa 23e édition. Plusieurs spectacles affichaient complet et l'effervescence était palpable dans les centres-ville de Chicoutimi et de Jonquière.

Un texte de Roxanne Simard

L'événement qui s'est terminé samedi avec le spectacle de Nanette Workman, accompagnée de l'orchestre régional, a été un véritable succès selon le responsable de la programmation, Jacques Dubé.

« À la lumière des foules c’est une année record en ce qui concerne l’achalandage. Ça faisait longtemps que je n’avais pas vu une salle comble au Théâtre Banque National dans le cadre du festival », précise-t-il.

Dans les restaurants, sous le dôme, on devait refuser des gens par moment, donc on peut déjà conclure que les gens étaient au rendez-vous.

Jacques Dubé, responsable de la programmation

Jacques Dubé, explique avoir misé sur une programmation variée avec 50 spectacles et 150 artistes d'un peu partout dans le monde.

« Ils sont tous unanimes, ils trouvent la région extraordinaire, l’accueil qu’on leur réserve aussi. On sent que ça ne se passe pas comme ça dans toutes les autres organisations au Québec », ajoute le responsable de la programmation.

L'organisation affirme avoir atteint ses objectifs en terme d'achalandage, mais précise qu'il est encore trop tôt pour déterminer si le festival devra s'adapter à la hausse de visiteurs pour les prochaines années.

Des artistes ont même décidé de prolonger leur séjour dans la région afin de visiter et d'assister à d'autres spectacles.

« Jack Broadbent a rajouté à ses frais deux nuitées pour vivre de près l’événement et il veut revenir. Il y a également Ana Popovic qui a prolongé son séjour d’une journée pour apprécier les beautés de la région et aussi assister à différents spectacles. En 20 ans je n’avais jamais vu ça », précise Jacques Dubé.

Le Festival Jazz et Blues proposait cette année 14 lieux de diffusion, dont trois nouvelles salles situées sur la rue Racine à Chicoutimi, soit le Cavô, le restaurant La cuisine et l'Érudit café.

Saguenay–Lac-St-Jean

Musique