•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une journée familiale pour prévenir la cyberdépendance

La première Cyber journée de la famille a eu lieu à Shawinigan.

La première Cyber journée de la famille a eu lieu à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les familles étaient invitées au DigiHub de Shawinigan samedi pour la première Cyber journée de la famille. Plus de 300 personnes ont pris part à l'événement de sensibilisation.

L'activité visait à outiller la population à l'égard des risques de l'Internet pour les enfants et les adolescents.

Les formateurs avaient plusieurs conseils à donner aux parents, pour mieux connaître les applications utilisées par les jeunes, mais aussi pour mieux protéger les enfants contre la cyberintimidation ou l'hameçonnage.

La première cyberjournée de la famille a eu lieu à Shawinigan. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La première cyberjournée de la famille a eu lieu à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

« Vous devez vous assurer en tant que parents qu'il [votre enfant] sait bloquer des gens, signaler des contenus et paramétrer son compte », dit la porte-parole de l'événement, Nellie Brière, consultante en communication numérique.

Elle estime que si les jeunes n'ont pas ces connaissances, ils sont vulnérables. Son sentiment est partagé par un autre formateur, Pascal Nataf.

« Les parents devraient vraiment regarder les types de jeux auxquels leurs enfants jouent, et surtout s'inquiéter de ceux qui sont gratuits, dit pour sa part le développeur de jeux vidéos éducatifs, Pascal Nataf. Ces jeux-là ne sont évidemment pas gratuits, ils sont faits pour monétiser les joueurs, et ils ont été réfléchis pour créer des cycles d'addiction un peu comme les machines à sous ».

La Sûreté du Québec vient en aide aux victimes du web. Des représentants de la SQ étaient sur place pour rappeler que les pièges sont nombreux, tant pour les jeux en ligne que pour les médias sociaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !