•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des femmes de partout au Québec demandent un meilleur accès aux services de sage-femme

Une sage-femme examine une femme enceinte.
Les Gaspésiennes qui désirent être suivies par une sage-femme doivent se rendre à Mont-Joli. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Une cinquantaine de femmes de partout au Québec sont réunies à Montréal en fin de semaine pour demander un meilleur accès aux services de sage-femme dans la province. Selon elles, leur nombre ne réussit pas à combler les demandes au Québec.

Un texte de Émile Duchesne

Selon la Coalition pour la pratique sage-femme, 4 % des femmes au Québec peuvent accoucher avec une sage-femme alors que la cible gouvernementale comprise dans la politique de périnatalité 2008-2018 est de 10 %.

La coordonnatrice de la Coalition, Lorraine Fontaine, explique cet écart par plusieurs raisons. Selon elle, le gouvernement manque de volonté, et le nombre de sages-femmes formées chaque année est insuffisant.

Le bac sage-femme est exigeant et il y a 24 étudiantes qui peuvent rentrer, mais il y en a à peu près 16-17 qui sortent chaque année.

Lorraine Fontaine, coordonnatrice de la Coalition pour la pratique sage-femme
Une sage-femme aide une maman. Une sage-femme aide une future maman. Photo : La Presse canadienne / Associated Press

Pétition sur la Côte-Nord

Des groupes de femmes se mobilisent un peu partout au Québec pour avoir accès à une sage-femme. C'est le cas sur la Côte-Nord, où une pétition a été lancée pour demander de rendre accessible le service par l'ouverture d'une maison de naissance. La pétition a été endossée par la députée de Duplessis, Lorraine Richard, qui la déposera à l'Assemblée nationale à la fin du printemps.

C'est que les Nord-Côtières n'ont pas accès aux services de sage-femme pour le moment. Or, selon Julie Rousseau, directrice de l'organisme À la Source Sept-Îles, la Côte-Nord aurait droit à 2,5 sages-femmes selon les plans du ministère de la Santé.

On vient tout juste de l’apprendre donc on veut se battre fort pour que ce soit reconnu.

Julie Rousseau, directrice de l'organisme À la Source Sept-Iles
Julie Rousseau, directrice d'À la Source Sept-Îles et Anouk Vollant, intervenanteJulie Rousseau, directrice d'À la Source Sept-Îles, et Anouk Vollant, intervenante Photo : Radio-Canada / Guillaume Hubermont

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a annoncé dernièrement la création d'un point de service dans le Bas-Saint-Laurent. Il s'agit selon lui d'un premier pas vers son engagement électoral de créer neuf maisons de naissances au Québec.

Avec les informations de Marie-Ève Cousineau

Politique provinciale

Santé