•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

150 évacuations devant un risque de glissement de terrain

Des sacs de sable sont installés dans le secteur de Sportsmen's Bowl au nord d'Oliver dans l'Okanagan

Photo : Radio-Canada / Gary Moore

Radio-Canada

Un ordre d'évacuation a été lancé vendredi soir auprès de 150 foyers près du lac Osoyoos à cause d'un risque de glissement de terrain le long du ruisseau Inkaneep en Colombie-Britannique.

Un centre d’évacuation est ouvert à Oliver dans l'Okanagan pour toute personne qui n'a pas d’ami ou de famille chez qui rester au cours de 72 prochaines heures, dit le chef des pompiers, Bob Grahams.

« C’est le début de la fonte des neiges et des coupes de bois ont pu empêcher l’eau de rester sur place », précise M. Graham.

L’ordre d’évacuation fait état « de danger immédiat pour la vie ». Aucune indication ne laisse entrevoir quand les personnes concernées pourront rentrer chez elles.

Le lac Osoyoos dans la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le lac Osoyoos dans la vallée de l'Okanagan

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Au printemps 2017, des glissements de terrain dans l’Okanagan provoqués par des inondations avaient également nécessité l’évacuation de certains habitants de leurs maisons et provoqué de gros dégâts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Incidents et catastrophes naturelles