•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les négociations sur l'ALENA se poursuivent toute la fin de semaine à Washington

La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland, en compagnie du ministre de l'Économie mexicain Ildefonso Guajardo, serre la main du représentant américain au Commerce Robert Lighthizer.
Les ministres responsables ont quitté la capitale américaine vendredi, mais reviendront la semaine prochaine pour superviser les négociations. Photo: Reuters / Edgard Garrido
La Presse canadienne

Les négociations pour un renouvellement de l'ALENA se poursuivront toute la fin de semaine à Washington, dans l'espoir de conclure une entente de principe d'ici le début du mois de mai.

Les ministres responsables ont quitté la capitale américaine vendredi, mais reviendront la semaine prochaine pour superviser les négociations.

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a rappelé qu'il s'agit d'une ronde continue de négociations pour renouveler cet Accord de libre-échange nord-américain, en vigueur depuis 1994.

Mme Freeland, qui est aussi responsable du commerce avec les États-Unis, a indiqué vendredi que les négociations portaient toujours principalement sur l'automobile, au cœur du nouvel accord, selon elle.

Des sources proches des négociations soutiennent qu'on serait très près d'un accord à ce chapitre, et qu'on tentait actuellement de régler les derniers détails.

Le ministre mexicain du Commerce, Ildefonso Guajardo, rappelle toutefois que cet accord va bien au-delà du secteur automobile, et que les négociateurs ont progressé aussi dans les secteurs des télécommunications, de l'énergie et du commerce électronique.

Une grande inconnue demeure : comment un nouvel accord serait-il déposé pour ratification aux États-Unis?

Des sources proches des négociations soutiennent que l'administration de Donald Trump songe à mettre un terme à l'ALENA actuel afin de forcer la main des élus au Congrès pour qu'ils ratifient l'accord avant les élections de mi-mandat aux États-Unis, en novembre.

Accords commerciaux

Économie