•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Natalie Portman crée la polémique en refusant d'aller chercher un prix en Israël

L'actrice Natalie Portman tient une feuille de papier à la main et regarde au loin.
L'actrice Natalie Portman Photo: Getty Images / Emma McIntyre

Natalie Portman n'ira pas recevoir un prix en Israël à cause des récents événements « extrêmement pénibles » qui sont, selon l'actrice, liés au pays, a annoncé vendredi la fondation décernant ce prix. Cette décision a été à la fois dénoncée par le gouvernement israélien et applaudie par les partisans du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS).

La Genesis Prize Foundation, qui dit avoir été informée par un représentant de l'actrice américano-israélienne de 36 ans née à Jérusalem, ne précise pas les évènements invoqués.

Toutefois, elle indique sur son site internet ne pas avoir « d'autre choix que d'annuler la cérémonie initialement programmée le 28 juin » pour lui remettre le prix Genesis, ce qui est parfois appelé le « prix Nobel juif », récompensant le travail et le dévouement d'une personnalité envers la communauté et les valeurs juives.

Trente-cinq morts dans la bande de Gaza

Israël fait face actuellement à un mouvement de protestation massif de la part de Palestiniens dans la bande de Gaza. Trente-cinq personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées par des tirs israéliens depuis le début, le 30 mars, de ce mouvement appelé « marche du retour ».

Les organisations de défense des droits de l'Homme dénoncent un usage excessif de la force de la part d'Israël. Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et l'Union européenne ont réclamé une enquête indépendante.

La fondation dit seulement avoir été avisée que« de récents événements survenus en Israël sont extrêmement pénibles pour [Natalie Portman], et elle ne se sent pas à l'aise à l'idée de participer à un quelconque évènement public » dans ce pays.

Elle ne peut pas prendre part, la conscience libre, à cette cérémonie.

La Genesis Prize Foundation, citant le représentant de Natalie Portman

La fondation considère Natalie Portman comme un « être merveilleux » et « respecte son droit d'être publiquement en désaccord avec les politiques du gouvernement » israélien. Néanmoins, elle craint « qu'à cause de sa décision, on ne politise la démarche philanthropique » de l'organisation. Voilà pourquoi la cérémonie est annulée.

Critiquée par le ministre israélien de la Culture

De son côté, le ministre israélien de la Culture et des Sports a critiqué la décision de l’actrice. « J’ai été triste d’apprendre que Natalie Portman est tombée comme un fruit mûr dans les mains des partisans du BDS », a commenté Miri Regev.

Membre du BDS, l’organisme Palestinian campaign for the academic and cultural boycott of Israel (Campagne palestinienne pour le boycottage académique et culturel d’Israël) s’est en revanche réjoui de la nouvelle. « Même de célèbres figures culturelles américano-israéliennes comme Natalie Portman refusent clairement d’étouffer [...] les crimes israéliens », a-t-il indiqué dans un communiqué.

En 2015, Natalie Portman avait fait part de son opposition au premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, lorsque celui-ci s’en était pris aux votants d’origine arabe lors de l’élection générale. « Nous, qui avons une telle histoire avec l’antisémitisme, devrions comprendre le danger du racisme et de la manière dont on traite les minorités », avait réagi la comédienne lors d'une entrevue accordée à la télévision israélienne.

Avec les informations de Agence France-Presse, et The Hollywood Reporter

Célébrités

Arts