•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau « téléphone rouge » pour les dirigeants des deux Corées

Un responsable sud-coréen parle au téléphone.

Cette photo fournie par la présidence sud-coréenne montre le moment où le « téléphone rouge », comme l'on désigne les lignes téléphoniques directes entre deux dirigeants, a été testé.

Photo : La Presse canadienne / AP/Présidence sud-coréenne/Yonhap

Radio-Canada

À une semaine d'un sommet qui doit les réunir, le président sud-coréen Moon Jae-in et le leader nord-coréen Kim Jong-un peuvent maintenant se parler directement dans le confort de leur bureau respectif.

La présidence sud-coréenne a confirmé vendredi qu’un « téléphone rouge » permettant aux deux dirigeants de discuter a été installé et testé avec succès dans une conversation de 4 minutes et 19 secondes.

La connexion historique entre les dirigeants des deux Corées vient tout juste d’être établie. […] La connexion est bonne. C’est comme parler à un voisin.

Yoon Kun-young, haut responsable de la présidence sud-coréenne

Selon lui, MM. Moon et Kim devraient s’entretenir une première fois avant le sommet intercoréen qui doit les réunir dans le village de Panmunjom, situé du côté sud de la zone démilitarisée qui sépare les deux pays.

La ligne doit demeurer en fonction après ce sommet, qui sera le troisième depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953), et le premier depuis 2007.

Concrètement, cette nouvelle ligne téléphonique relie la présidence sud-coréenne, la Maison-Bleue, au bureau de la Commission nord-coréenne des Affaires d’État, à Pyongyang.

Cette commission, qui réunit les principaux leaders du Parti des travailleurs et de l’armée nord-coréenne, est présidée par Kim Jong-un, qui en a fait l’organe exécutif suprême de la Corée du Nord en 2016.

Cette ligne téléphonique n’est cependant pas la seule connexion entre les deux Corées. En janvier, une ligne permettant aux armées des deux pays de se parler a été remise en fonction après avoir été fermée par Pyongyang deux ans plus tôt.

Un responsable sud-coréen parle dans un téléphone vert devant une table sur laquelle on voit un écran. La console devant lui contient également un téléphone rouge.

Cette image fournie par le gouvernement sud-coréen montre un responsable du gouvernement en discussion avec un répondant nord-coréen. Le téléphone vert signifie que l'appel a été fait par la Corée du Sud; le téléphone rouge est utilisé pour recevoir les appels de la Corée du Nord.

Photo : Getty Images / Ministère sud-coréen de la Réunification

Le sommet intercoréen du 27 avril doit être suivi par un sommet sans précédent entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump.

Ce dernier évoque une rencontre fin mai ou début juin, mais aucune date n’a encore été arrêtée.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

International