•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premiers résultats de l'enquête sur l’accident des Broncos de Humboldt

Vue aérienne de la scène de l'accident, montrant les carcasses des véhicules.
Les restes des deux véhicules témoignent de la violence de l'impact. Photo: La Presse canadienne / Jonathan Hayward

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a mené plus de 50 entrevues depuis le début de son enquête sur la collision tragique entre l'autocar des Broncos et un camion semi-remorque, qui a fait 16 morts le 6 avril dernier.

Le chauffeur du camion semi-remorque, le propriétaire de l'entreprise du camion semi-remorque, des victimes et des témoins indépendants, entre autres, ont été interrogés.

Plus de 5500 photographies ont été prises. Cela inclut des prises de vue en 3D, effectuées à bord de véhicules aériens.

Le commissaire adjoint Curtis Zablocki, commandant de la GRC en Saskatchewan.La GRC a présenté une première mise à jour de son enquête sur l'accident routier des Broncos de Humbold, jeudi matin. Photo : Radio-Canada

Jusqu'à présent, la GRC peut seulement confirmer que le camion semi-remorque se trouvait à l'intersection des routes 335 et 35, mais ne peut confirmer la raison pour laquelle le camion s'y trouvait ni s'il était en mouvement, avançait ou reculait.

La GRC affirme qu’elle a des contacts réguliers avec le chauffeur du semi-remorque.

Elle rappelle qu'aucune accusation n'a été déposée pour le moment au sujet de cette collision mortelle.

La GRC précise que l’enquête pourrait encore prendre plusieurs semaines, voire des mois.

La reconstitution judiciaire de la collision de l’accident est en cours toute la journée. L'intersection des routes 35 et 335 est fermée jusqu'à 18 h.

Saskatchewan

Accidents et catastrophes