•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Londres interdira les pailles en plastique

La Grande-Bretagne veut interdire la vente de pailles en plastique. Photo: iStock
Radio-Canada

Dans le but de réduire son impact sur la pollution des océans, la Grande-Bretagne entend bannir la vente de pailles en plastique et plusieurs autres objets à usage unique.

Le gouvernement britannique aspire à encourager les autres pays du Commonwealth, ont indiqué mercredi les services de la première ministre Theresa May.

Ce projet prévoit non seulement d’interdire la vente de pailles en plastique, mais aussi la vente de coton-tige ou encore de bâtonnets mélangeurs de cocktails.

La démarche vise, à plus long terme, à limiter au maximum les déchets plastiques d'ici 2042, dans l’espoir d’endiguer la pollution des océans.

« Les déchets plastiques sont l'un des plus grands défis que le monde va devoir surmonter. C'est pour cela que la protection de l'environnement marin se situe au centre de l'ordre du jour de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth, » a indiqué Theresa May dans un communiqué publié à la veille de l’ouverture du sommet du Commonwealth, à Londres.

Au mois de janvier, la première ministre britannique a présenté un plan pour éliminer les plastiques non essentiels d’ici les 25 prochaines années.

La reine et des restaurants se sont joints au mouvement anti-paille

Selon la Marine Conservation Society, 8,5 milliards de pailles en plastique sont utilisées chaque année en Grande-Bretagne.

Elles font partie des 10 objets les plus retrouvés sur les plages du pays lors des séances de nettoyage.

Selon le groupe militant Refuse The Straw, une paille en plastique prend plus de 200 ans avant de se décomposer.

Plusieurs restaurants britanniques n'offrent plus de pailles en plastique à leurs clients ou les rendent disponibles sur demande.

Au mois de février, la reine Élisabeth II a elle aussi emboîté le pas en interdisant les pailles et les bouteilles de plastique au palais de Buckingham.

Avec les informations de Reuters, et BBC

Protection des écosystèmes

International