•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Discussions en cours sur la gestion des eaux usées de la Fromagerie Boivin

Le reportage de Gilles Munger

La Fromagerie Boivin et la Ville de Saguenay se penchent sur la gestion des eaux usées de la fromagerie de La Baie. Ils cherchent conjointement une façon d'éviter les débordements occasionnels des égouts sans devoir investir trop d'argent.

La Fromagerie Boivin souhaite cesser le transport de ses eaux usées par camion vers l’usine de traitement de Chicoutimi.

Même si l'usine d'épuration de La Baie suffit amplement à la tâche, le vieux réseau d'égout, lui, pose problème parce qu'il recueille les eaux de pluie et qu'il lui arrive de déborder.

« Donc, ce qu'on fait, c'est qu'on est en monitoring avec la ville. À chaque fois que la station de pompage est en débordement, nous on arrête d'envoyer nos eaux usées à La Baie », explique le directeur de la fromagerie, Luc Boivin.

De son côté, la Ville de Saguenay n’est pas encore en mesure de déterminer quand la Fromagerie Boivin cessera d'expédier ses eaux usées vers l'usine de traitement de Chicoutimi. Elle souhaite aussi renégocier la quantité d'eaux usées que l'entreprise est autorisée à envoyer.

« La production il y a dix ans, il y a cinq ans, puis aujourd'hui de la fromagerie n'est pas la même. Si on veut bien être capable de l'acheminer sans qu'il y ait de surverse, il faut qu'on analyse comme il faut les débits », précise de son côté le conseiller municipal Simon-Olivier Côté.

De son côté, la Fromagerie Boivin dit qu'elle veut bien collaborer avec la Ville, mais à condition que la facture demeure raisonnable.

Elle rappelle qu'elle a investi 750 000 $ l'automne dernier à son usine pour réduire la charge polluante et faciliter le traitement des eaux usées.

Investissement

La Ville de Saguenay indique qu'elle doit investir entre 5 et 10 millions de dollars à son usine d'épuration de La Baie.

La somme permettra de remplacer des équipements qui arrivent à la fin de leur vie utile. « Rien à voir avec la Fromagerie Boivin », indique le conseiller Simon-Olivier Côté

Installation d’une valve

Il y a trois semaines, la Ville de Saguenay a installé une valve et complètement bloqué l'arrivée des eaux usées de la Fromagerie Boivin dans son réseau d'égout de La Baie.

Une installation qui avait été nécessaire, car ces eaux usées émettaient du sulfure d'hydrogène, un gaz toxique et explosif.

L'entreprise assure toutefois que la situation est maintenant sous contrôle depuis qu’elle ajoute un produit aux eaux usées pour éliminer la production de ce gaz.

D'après le reportage de Gilles Munger

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement