•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pose pour le rose : 7000 participantes et plus de 250 000 $

Une pose pour le rose
Radio-Canada

Grâce aux milliers de femmes qui se sont fait photographier à travers la province, le mouvement Une pose pour le rose a amassé un montant record de 257 000 $ au profit de la Société canadienne du cancer, soit le double de l'objectif qui avait été fixé.

Un texte de Roxanne Simard

Du 1er au 8 avril, 190 photographes ont tiré le portrait d'environ 7000 femmes en soutien à la recherche pour le cancer du sein.

Le montant amassé est bien au-delà des attentes de l'instigatrice du projet, qui avait amassé 70 000 $ l'an dernier.

C’est complètement hallucinant de voir les résultats pour cette année, on est vraiment très fiers.

Marilyne Bouchard, photographe de Pigment B et fondatrice de l'événement

Initié en 2017 par la Saguenéenne Marilyne Bouchard de Pigment B, le mouvement a attiré cette année des photographes de partout au Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario.

« Je n’ai pas eu besoin d’insister, les photographes ont embarqué rapidement et de bon cœur. La formule est facile et le fun en plus, c’est pour une bonne cause, alors tout ça a fait que la formule était gagnante », explique Marilyne Bouchard.

En seulement un an, Une pose pour le rose s’est fait connaître à un rythme exponentiel. D’ailleurs plusieurs personnalités connues se sont prêtées au jeu en se faisant photographier.

Le concept du mouvement est de photographier des femmes en échange d'un montant de 20 $ pour la Société canadienne du cancer.

« Une pose pour le rose est né d’un défi de fou de photographier beaucoup de femmes en une journée et je me suis dit pourquoi ne pas lier ce défi à une bonne cause, donc je l’ai associé à une cause féminine », ajoute-t-elle.

Au studio de Pigment B de Chicoutimi, 200 femmes se sont fait photographier.

Événements caritatifs

Société