•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alouette écarte toute pénurie d'alumine

Lingots d'aluminium dans la cour extérieure de l'Aluminerie Alouette, à Sept-Îles.
Lingots d'aluminium dans la cour extérieure de l'Aluminerie Alouette, à Sept-Îles. Photo: Radio-Canada / Daniel Fontaine
Radio-Canada

L'Aluminerie Alouette, de Sept-Îles, assure que son approvisionnement en alumine n'est pas menacé, tel que le laisse entendre une dépêche publiée mercredi à Londres par l'agence de presse Reuters.

Un texte de Louis Garneau

Alouette reconnaît que son principal fournisseur, la compagnie brésilienne Alunorte, a été victime d'inondations majeures en février et mars, ce qui l'a forcée à réduire sa production d'alumine.

Le consortium qui est en production depuis 25 ans réévalue présentement sa stratégie de façon à accroître la cadence de livraison de minerai primaire.

Dominique Denicourt est vice-président aux ressources humaines et aux affaires corporatives de l'Aluminerie Alouette.Dominique Denicourt est vice-président aux ressources humaines et aux affaires corporatives de l'Aluminerie Alouette. Photo : Radio-Canada / Émile Duchesne

Notre approvisionnement en alumine est correct jusqu'à présent. On ne prévoit pas de problème dans les prochains mois.

Dominique Denicourt, vice-président, ressources humaines et affaires corporatives, Aluminerie Alouette

Alouette n'écarte pas le recours accru à d'autres fournisseurs si la capacité de production d'Alunorte ne se rétablit pas.

Une cuve d'aluminium dans l'Aluminerie Alouette.Une cuve d'aluminium dans l'Aluminerie Alouette Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

« Alunorte n'est pas le seul fournisseur accrédité pour Aluminerie Alouette. Il y en a d'autres en Jamaïque, il y en a d'autres en Australie, il y en a ailleurs dans le monde aussi. »

L'Aluminerie Alouette, à Sept-Îles, livre quelque 600 000 tonnes de lingots d'aluminium par année.

Côte-Nord

Métaux et minerais