•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six idées insolites pour recruter des employés

Une femme portant un tablier debout sur un banc dans un métro bondé de monde.
L'entreprise Michel et Augustin a envoyé sa directrice des ressources humaines recruter des employés dans le métro parisien. Photo: YouTube/Michel et Augustin
Radio-Canada

Trouver l'employé parfait sur Tinder. Recruter dans un jeu vidéo. Se donner en spectacle sur la place publique. Certaines entreprises redoublent d'ingéniosité pour réussir à recruter des travailleurs. Voici six initiatives de recrutement qui se démarquent par leur originalité.

Un texte de Catherine Contant

1. Trouver du travail sur Tinder

L’agence de publicité américaine Fetch voulait trouver un stagiaire, un jeune branché sur l’univers des applications mobiles. Les responsables du recrutement se sont alors dit : « Quel meilleur endroit que l’application de rencontre Tinder pour trouver la perle rare? »

Fetch s’est donc créé deux profils Tinder, l’un d’une femme et l’autre d’un homme, dans l’espoir de trouver non pas l’âme soeur, mais de potentiels stagiaires.

Durant toute une journée, les deux profils ont été visibles auprès de tous les utilisateurs de Tinder dans la région de New York. Bien que le nom de l’agence et le but de sa présence sur Tinder aient été mentionnés dans la description des deux profils, ce ne sont pas tous les utilisateurs qui ont « glissé à droite » qui se sont attardés sur ces informations, ce qui a parfois donné lieu à des déceptions.

Néanmoins, l’initiative a permis à Fetch d’entrer en contact avec 270 candidats potentiels. Après trois semaines de discussion avec chacun d’entre eux, l’entreprise a reçu en entrevue cinq personnes, et un jeune homme de 22 ans a finalement été choisi.

2. Déchiffre-moi si tu peux

En 2004, un mystérieux panneau publicitaire anonyme a fait son apparition dans la Silicon Valley. On y voyait cette énigme mathématique : {first 10-digit prime found in consecutive digits of 𝘦}.com. La réponse menait à un site web où une autre question attendait les petits génies.

Panneau blanc affichant {first 10-digit prime found in consecutive digits of e}.com.Google a installé en 2004 un panneau anonyme présentant une énigme mathématique afin de recruter les meilleurs ingénieurs. Photo : NPR.org/Benjamin Tegarden et Kristina Chu/campagne Google

Ceux qui parvenaient à y répondre recevaient alors le message : « Beau travail. Bien joué. Mazel tov. Vous êtes parvenus aux laboratoires de Google et nous sommes heureux que vous soyez ici. S’il y a une chose que nous avons apprise en bâtissant Google, c’est qu'il est plus facile de trouver ce que nous cherchons quand c’est lui qui nous cherche. Ce que nous cherchons, ce sont les meilleurs ingénieurs au monde. Et vous voici. »

Dans ce cas-ci, l'objectif de Google n'était pas d'augmenter le nombre de candidatures reçues, bien au contraire : son but était de filtrer les candidats potentiels pour ne recevoir en entrevue que ceux qui présentaient de fortes compétences en résolution de problèmes.

Vous pouvez essayer de déchiffrer l’énigme si vous le voulez… mais le site ne fonctionne plus.

3. Qui est prêt à se sacrifier?

Quand on est une armée et que l’on cherche des candidats valeureux, comment s’y prend-on?

L’armée suédoise a eu une idée fort originale. Elle a installé, de façon anonyme, une grande boîte au centre-ville de Stockholm, équipée à l'intérieur d’une caméra. Une personne a été enfermée dans la boîte et le tout était diffusé en direct sur Internet et sur des écrans géants à travers la ville. Pour faire sortir la personne de la boîte, un seul moyen possible : qu’un volontaire prenne sa place.

Durant un total de 89 heures, 74 personnes ont pris la place d’un prisonnier dans la boîte. Des gens se sont déplacés de différents endroits en Suède spécifiquement pour sauver la personne dans la boîte.

Toute la campagne de recrutement tournait autour de cette question : « Qui est prêt à sacrifier son propre confort pour aider un parfait inconnu? »

Avec cette initiative, l’armée espérait recruter 4300 candidats potentiels pour pourvoir 1430 postes.

Elle a reçu 9930 candidatures.

4. Recruter dans un jeu vidéo

L’agence publicitaire danoise Uncle Grey peinait à trouver des développeurs. Elle a donc décidé de s’informer pour mieux connaître le profil de ce type de travailleurs. Elle a ainsi découvert que plusieurs d’entre eux passaient beaucoup de temps à jouer à des jeux vidéo.

Uncle Grey a alors eu l’idée de conclure des partenariats avec deux des meilleurs joueurs du populaire jeu Team Fortress 2. Elle leur a demandé de recruter des candidats parmi les autres joueurs et d’installer des affiches dans le jeu.

En seulement une semaine, l’agence a reçu plus de 50 candidatures et a réussi à trouver le développeur tant recherché.

5. Vends-moi une brique

Si vous êtes capable de vendre une brique, vous devriez être capable de vendre à peu près n’importe quoi.

C’est la réflexion que s’est faite l’agence de publicité britannique Ogilvy & Mather au moment d’organiser son concours du meilleur vendeur au monde.

Les candidats étaient invités à envoyer une vidéo dans laquelle ils vendaient les mérites d’une brique. Un jury formé de représentants de l'industrie de la publicité devait ensuite choisir les trois vidéos les plus convaincantes.

Les trois finalistes avaient alors la chance de faire une présentation de vente au Festival international de la créativité à Cannes. Le grand gagnant a pu participer à un stage rémunéré de trois mois à l’agence Ogilvy & Mather.

6. Quelqu’un connaît quelqu’un qui cherche du travail?

Quoi de mieux que le contact humain lorsque l’on veut séduire de potentiels travailleurs? C’est pourquoi la directrice des ressources humaines de l’entreprise alimentaire française Michel et Augustin a décidé de prendre un bain de foule dans le métro parisien.

Elle s’y est rendue à l’heure de pointe et a tout simplement clamé son message haut et fort. Le tout a été filmé par de nombreux usagers du métro et a suscité beaucoup d’intérêt sur Internet. L’entreprise affirme avoir reçu des centaines de candidatures dans les jours qui ont suivi l’initiative.

Emploi