•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada prend « très au sérieux » les inquiétudes concernant un produit homéopathique

Des flacons de produits homéopathiques
Plus de 8500 traitements homéopathiques sont approuvés par Santé Canada. Photo: Associated Press / Josh Reynolds
Radio-Canada

Santé Canada prend « très au sérieux » la sécurité des produits de santé qui sont sur le marché canadien. L'organisme a fait cette déclaration après que la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique eut remis en question l'approbation d'un produit homéopathique à base de salive de chiens atteints de la rage.

Bonnie Henry a pris connaissance de ce produit après avoir lu le billet de blogue d’une naturopathe de Victoria, qui affirme avoir traité un garçon de 4 ans ayant des problèmes de comportement grâce au lyssinum, un produit dérivé de la salive de chiens enragés. La médecin en chef a alors écrit à Santé Canada pour faire part de ses craintes au sujet de cette préparation.

Le lyssinum fait partie de plus de 8500 produits homéopathiques réglementés par le gouvernement fédéral.

Un porte-parole de Santé Canada a dit, mardi, que personne n’était disponible pour donner une entrevue au sujet de l’utilisation du lyssinum par une naturopathe de Victoria. Cette dernière affirme avoir utilisé le lyssinum pour traiter des problèmes de comportement d’un garçon de 4 ans et estime que l’état de ce dernier s’est amélioré.

Santé Canada a toutefois soumis une déclaration écrite. « Les produits homéopathiques (...) sont réglementés comme des produits de santé naturels sous le Règlement sur les produits de santé naturels », mentionne-t-il.

« Santé Canada prend la sécurité des produits de santé sur le marché canadien très au sérieux », ajoute-t-il. L’organisme assure qu’il agit dans les cas où les critères des lignes directrices ne sont pas respectés.

D'après des informations de Bethany Lindsay, CBC News

Colombie-Britannique et Yukon

Santé