•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de 5 à 7 M$ pour optimiser le site de la Pointe Duthie

Le site de la Pointe Duthie
Le site de la Pointe Duthie Photo: page Facebook Pointe Duthie

Les gestionnaires du site de la Pointe Duthie, à New Richmond, veulent transformer l'endroit pour qu'il soit mieux adapté à la demande touristique des années 2020.

Évalué entre 5 et 7 millions de dollars, le projet en quatre phases prévoit la rénovation de plusieurs bâtiments, notamment pour y accueillir des entrepreneurs artisans en résidence.

Aussi connu comme village gaspésien issu de l'héritage britannique, ce site de 82 acres est classé patrimonial. Il se termine par une vue imprenable sur la baie des Chaleurs. Chargé d'histoire, il comporte entre autres des maisons anciennes, un phare et le magasin Gendron.

Image tirée de la page FB de Pointe DuthieImage tirée de la page FB de Pointe Duthie Photo : Page FB de Pointe Duthie

Selon la représentante de la ville au sein du conseil d'administration de la Pointe Duthie, Geneviève Braconnier, le site a un très grand potentiel et le projet pourrait créer une soixantaine d'emplois directs.

Son mandat premier est de raconter l’histoire des communautés autochtone, acadienne et anglophone qui se sont côtoyées à l’embouchure de la rivière Cascapédia.

« On veut offrir une expérience touristique multiple avec le magasin Gendron où on va raconter l'histoire », précise Mme Braconnier. Elle ajoute que le phare deviendrait un site d'interprétation de l'histoire maritime de la baie des Chaleurs. Des artisans pourraient s'installer dans les maisons ancestrales et travailler devant le public.

Une forme d'hébergement rustique serait aussi proposée.

Geneviève Braconnier explique que cette réflexion est venue de la difficulté de recevoir du financement stable et récurrent de la part des gouvernements.

« On est en train de monter le plan d'affaires pour démontrer hors de tout doute à d'éventuels bailleurs de fonds que c'est le meilleur endroit où ils peuvent investir leurs deniers publics pour réussir à créer en Gaspésie un site touristique incontournable », plaide-t-elle.

Le but ultime est d'atteindre la rentabilité.

Nous devons être originaux et rusés pour en arriver à nous autofinancer et ne pas dépendre des gouvernements.

Geneviève Braconnier, représentante de la Ville au sein du conseil d'administration de la Pointe Duthie

Avec ce projet, la direction de la Pointe Duthie espère aussi obtenir l'accréditation d’économusée pour augmenter son achalandage touristique.

Société