•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quoi, vous ne connaissez pas Fortnite?

Une capture d'écran du jeu Fortnite: Battle Royale montrant un personnage féminin perché au sommet d'un escalier en bois surplombant une vallée luxuriante. Le personnage est équipé d'un fusil de précision.
Dans Fortnite: Battle Royale, 100 joueurs s'affrontent en même temps et seul le dernier survivant remporte la partie. Photo: Epic Games
Radio-Canada

Si 2016 a été l'année de Pokémon GO et 2017 celle des toupies de main (fidget spinners), 2018 sera sans doute celle de Fortnite: Battle Royale (Fortnite: BR). Et si vous ignorez tout de ce jeu vidéo qui fracasse des records, lisez ceci pour en discuter d'égal à égal avec vos enfants.

Avec une pointe de 3,4 millions de joueurs connectés en même temps en février, Fortnite: BR serait devenu le jeu vidéo le plus populaire de tous les temps. L’éditeur du jeu, Epic Games, annonçait en janvier que 45 millions de personnes jouaient à Fortnite: BR chaque mois et tout porte à croire que ce chiffre a continué d’augmenter depuis le début de l’année 2018.

Selon les dernières estimations de la firme Superdata, le studio aurait engrangé pas moins de 126 millions de dollars américains depuis la sortie du populaire mode de jeu battle royale. La version mobile, sortie au début du mois d’avril, aurait quant à elle rapporté 1,5 million de dollars en 72 heures à ses créateurs.

Le secret du succès de Fortnite: BR? Le jeu est gratuit, les parties sont pleines d’action, les vidéos du jeu abondent en ligne et de nombreuses célébrités comptent parmi ses adeptes.

Fortnite: Battle Royale pour les nuls

Le principe d’une partie est simple : 100 joueurs sont parachutés sur une immense île sans équipement autre que leurs vêtements et une pioche. À leur atterrissage, ces joueurs doivent s’emparer des armes à feu et de l’équipement éparpillé dans les bâtiments et les points d’intérêt de la carte.

Tout au long de la partie, une zone appelée « l’œil de la tempête » se referme peu à peu sur l’île, forçant les joueurs à converger vers un point précis, sans quoi ils sont éliminés. Le but de la partie est d’être le dernier survivant.

Ce genre de jeux vidéo, appelé battle royale, connaît ses heures de gloire depuis la sortie en mars 2017 de PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG), le grand rival de Fortnite: BR. Toutefois, tandis que PUBG est apprécié pour son réalisme, Fortnite: BR mise plutôt sur une esthétique plus proche de celle des dessins animés, ce qui plaît aux plus jeunes.

L’absence de sang dans Fortnite: BR en fait aussi un jeu plus approprié pour un large public, à condition de faire abstraction du fait que le but est d’assassiner froidement ses adversaires à coups de fusil à pompe.

Gratuit, vraiment?

Fortnite: BR bénéficie aussi d’un avantage de taille sur PUBG : il est gratuit.

Pour faire pleuvoir les millions, Epic Games se concentre sur une boutique intégrée au jeu, proposant des accessoires esthétiques. En déboursant de l’argent réel, les joueurs peuvent donc habiller leur personnage de toutes sortes de costumes et personnaliser l’apparence de leur équipement. Un costume se vend par exemple de 8 à 20 dollars américains.

Il s'agit d'un modèle d’affaire payant, puisque Fortnite: BR aurait rapporté 23 millions de dollars américains de plus à Epic Games que PUBG à son éditeur, Bluehole, soit 126 millions de dollars contre 103 millions.

Avec la sortie, au début du mois d'avril, d’une version mobile du jeu qui trône au sommet du palmarès des applications les plus téléchargées, rien n’indique que le vent tournera pour Epic Games.

Les célébrités au service de Fortnite: BR

Ce n’est pas un hasard si le studio américain connaît un si grand succès avec son jeu, même si rien ne semblait le destiner à passer à l’histoire.

D’abord sorti en juillet 2017 sous le nom de Fortnite, le jeu s’est d'abord concentré sur un mode coopératif à quatre joueurs, dans lequel les coéquipiers devaient survivre dans un monde infesté de monstres.

Constatant le succès grandissant de PUBG, Epic Games a toutefois rapidement créé un mode de jeu battle royale pour profiter de la vague de popularité du genre.

Menacé de poursuites par les créateurs de PUBG, le studio a maintenu le cap dans la tempête, attirant du même coup l’attention de nombreux diffuseurs de vidéos en fil continu (streamers) sur Twitch et YouTube.

Le plus populaire d’entre eux, Tyler Blevins, alias Ninja, compte plus de 200 000 abonnés payants sur Twitch et a un revenu estimé par Forbes à près de 1 million de dollars américains par mois. Ayant d’abord diffusé des vidéos en direct de PUBG, Blevins est passé à Fortnite: BR peu de temps après sa sortie et son nombre d’abonnés, déjà enviable, n’a cessé de croître depuis.

Erratum

Une précédente version de ce texte indiquait que Tyler Blevins comptait 5,35 millions d'abonnés sur Twitch. Ce nombre correspond plutôt aux personnes qui sont averties lorsqu'il démarre une diffusion en direct, sans toutefois lui verser d'argent. Toutes nos excuses.

Une capture d'écran du jeu Fortnite: Battle Royale montrant un personnage afro-américain en train de tirer au fusil d'assaut sur un autre personnage qui tente de se cacher derrière une pile de caisses. L'action se déroule dans un hangar.Dans Fortnite: Battle Royale, 100 joueurs s'affrontent en même temps et seul le dernier survivant remporte la partie. Photo : Epic Games

Ninja a d’ailleurs contribué à faire entrer le jeu dans la culture populaire le 15 mars dernier, lorsqu’il s’est adonné à un match en compagnie des rappeurs Drake et Travis Scott et du receveur des Steelers de Pittsburgh John Sherman Smith-Schuster.

Sa vidéo (Nouvelle fenêtre), qui a cumulé 966 000 visionnements en un mois, a attiré l’attention des grands médias, qui ont depuis commencé à s’intéresser au phénomène.

Mode passagère ou courant de fond?

Contrairement à Pokémon GO et aux toupies de main, la mode des battle royale ne semble pas en voie de s’essouffler. Alors que PUBG vient de souffler sa première bougie, d’autres jeux commencent à entrer dans la danse, à commencer par les versions mobiles de Fortnite: BR et de PUBG, toutes deux gratuites.

Les Montréalais de Scavengers Studio les rejoignent sur le marché en lançant Darwin Project sur ordinateur au début du mois de mars. Le jeu, toujours en accès anticipé, rafraîchit le genre en apportant des nouveautés, comme une carte plus petite et un nombre de joueurs réduit.

Pour faire sa place dans ce marché, la Chine compte quant à elle sur deux versions mobiles différentes de PUBG, ainsi que sur une panoplie de jeux inconnus du marché occidental, tels que Knives Out et Rules of Survival.

Par ailleurs, avec de nombreuses compétitions professionnelles proposant des bourses substantielles aux gagnants, les jeux battle royale sont considérés comme un marché à surveiller dans le domaine des sports électroniques.

Une compétition de Rules of Survival en Chine a notamment distribué plusieurs centaines de milliers de dollars américains en prix aux meilleurs joueurs, à la fin du mois de mars.

Avec les informations de Forbes, et Engadget

Jeux vidéo

Techno