•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuelle grue-portique de Cap-aux-Meules nuit à l'économie

Cap-aux-Meules
Port de Cap-aux-Meules Photo: Radio-Canada / Luc Paradis
Radio-Canada

La grue-portique du quai de Cap-aux-Meules, jugée désuète par des pêcheurs et des entreprises qui gravitent dans le milieu de la pêche, a d'importantes répercussions sur l'économie des Îles-de-la-Madeleine.

Un texte de Félix Morrissette-Beaulieu

La grue-portique est une infrastructure qui permet de sortir les bateaux de l'eau pour les entretenir, les réparer ou encore les déplacer.

Or, cette grue, d'une capacité de 100 tonnes, est désuète et ne permet pas de soulever des navires de grandes tailles pour assurer leur entretien.

Cette situation pourrait mener à la perte d'une vingtaine d'emplois à court terme pour l'entreprise Tech'Îles, qui se spécialise dans l'entretien de bateaux et de navires.

« Avec le renouvellement des navires du CTMA qui s'en vient de plus en plus, il aura de moins en moins de réparation requise dans un futur rapproché », croit le copropriétaire de Tech'Îles, Pierre-Olivier Thériault.

« De notre côté, on veut créer de l'emploi dans la construction navale. Pratiquement, une vingtaine d'emplois de qualité qui sont mis en jeu de notre côté, en plus de tous les entreprises et les fournisseurs qui peuvent bénéficier de la croissance économique dans le secteur d'activité navale présentement. »

Le MAPAQ en attente d'un consensus

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec a récemment rendu publique une étude de faisabilité pour l'installation d'une grue de 200 tonnes.

Elle attend un consensus de la part des intervenants concernés avant d'aller plus loin dans le projet.

De leur côté, l'Association des pêcheurs professionnels des Îles-de-la-Madeleine, l'APPIM, étudie actuellement cette étude de faisabilité avant de faire des recommandations.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Industrie des pêches